Prague, une ville rayonnante

Prague exerce un attrait toujours renouvelé. Sa réputation de ville mythique lui vaut de séduire des visiteurs d’horizons et d’âges très variés. Emerveillement garanti par la variété et la richesse de son architecture.

place de la Vieille Ville Prague

La place de la Vieille Ville, l’un des lieux les plus prisés de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je dois bien avouer que je gardais un souvenir assez mitigé de ma première visite à Prague. La foule, même en janvier, avait gâché mon plaisir. Pour ma deuxième incursion dans la capitale de la République tchèque, en août, je savais que la situation serait sans doute pire et j’étais prête à affronter les hordes de touristes déferlant tels des envahisseurs en terrain conquis. Ils étaient bien là aimantés par le Pont Charles et l’Horloge astronomique, défilant en rangs compacts entre ces deux points et s’agglutinant sous le soleil. La parade est facile à trouver : s’éloigner de quelques mètres.

perspective Prague Pont charles Château

Perspective de Prague, du Pont Charles et du Château.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Très rapidement, les rues se dégagent. Et quand on pousse un peu plus loin, même en restant dans le centre, Prague devient très fréquentable. La ville appartient au visiteur qui la partage seulement avec les riverains. Prague se laisse admirer dans toute sa splendeur avec ses bâtiments qui regorgent de détails raffinés, qu’ils soient baroques, Art nouveau ou cubistes. Que répondre à ceux qui vous disent « On a fait Prague en trois jours, c’est largement suffisant » ? S’imprégner de l’atmosphère d’une ville ou du moins la sentir, à défaut de la connaître, ne se fait pas en piétinant avec un troupeau de congénères jouant à qui fera le plus de selfies pour épater les amis. Mais après tout…

calèche prague

Promenade en calèche à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A côté des enterrements de vie de garçon qui semblent prendre Prague comme terrain d’élection mais aussi des mariages qui prennent la ville comme cadre romantique, j’ai vu fleurir un phénomène assez curieux, l’éclosion de boutiques de massages Thaï dont l’exotisme est peu déplacé en Europe centrale.

Massages Thaï Prague

Massage Thaï dans un immeuble ancien, place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Une chaîne s’est installée à de multiples endroits. Devant la porte, le conducteur d’un pousse-pousse vous incite à entrer. Derrière les vitrines, on aperçoit un aquarium rempli de pieds qui se font « soigner » par une nuée de petits poissons et au loin des corps alanguis. Mais Prague vaut bien mieux que tous ces raccourcis.

Les incontournables de Prague

Le Pont Charles est le pont le plus ancien. Construit en 1357, il relie deux rives de Prague au-dessus de la Vltava.

Pont Charles Stare Mesto Prague

Entrée du Pont Charles, côté Stare Mesto à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est dire s’il fait partie de l’histoire de la ville. A chaque extrémité, il se termine par des tours.

Pont Charles Mala strana

Le Pont Charles en allant vers Mala Strana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais ce qui fait son originalité, ce sont les 30 statues de saints qui le bordent de part et d’autre et qui s’y sont installés à partir du XVII ème siècle.

pont charles Prague

Le ciel est bas mais la foule arpente le Pont Charles à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est le passage obligé à Prague.

Pont charles Statues Prague

Etonnommant praticable, le Pont Charles à l’heure du déjeuner bordé par ses mythiques statues et ses colporteurs.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais la densité des touristes, les dessinateurs et autres vendeurs ainsi que le voile de pollution noir sur ses statues et ses tours ne me séduisent pas particulièrement.

oiseaux Vtlava prague

La Vltava attire des oiseaux en tous genres. Ici, spécimens d’une même espèce -dont je ne connais pas le nom- alignés sur un rebord.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’ancien Hôtel de Ville de la Vieille Ville (Stare Mesto) avec son Horloge astronomique du XV ème siècle se trouve tout naturellement  la place de la Vieille ville.

bâtiment décoré entre pont charles et place vieille ville Prague

Façade richement décorée entre le Pont Charles et la place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En arrivant du Pont Charles, ne vous posez pas de question, ne regardez pas votre plan. Vous n’avez qu’à suivre le flot des visiteurs et vous y arriverez sans aucun doute.

horloge astronomique Prague

L’Horloge astronomique à Prague
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Toutes les heures, le squelette qui se tient sur l’un de ses côtés agite une clochette et le Christ et les apôtres défilent devant les petites niches qui s’ouvrent pour l’occasion au-dessus de l’horloge tandis que le coq tout en haut chante en battant des ailes. Le spectacle fait toujours recette.

tour horloge astronomique prague

L’arrière de la tour sur laquelle est installée l’Horloge astronomique à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette place donne la mesure de la variété architecturale de Prague.

Maison à la minute sgraffites place de la Vieille Ville Prague

A droite, la Maison à la minute avec ses sgraffites sur la place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On y voit aussi bienc la « maison à la minute » décorées de sgraffites de style Renaissance que le palais Goltz-Kinsky rococo ou l’école du Tyn derrière laquelle s’élèvent les deux tours effilées de l’église du Tyn.

pastel place de la Vieille Ville Prague

Couleurs pastel place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

palais rococo place de la vielle ville Prague

Palais rococo de la place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Jean Hus Prague

Monument à Jean Hus, place de la Vieille Ville à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le monument à Jean Hus, grand réformateur tchèque mort sur le bûcher en 1415, se dresse sur un côté.

Notre-Dame-de-Tyn Prague

Le soleil se couche sur les tours de l’église Notre-Dame-de-Tyn, les touristes se raréfient place de la Vieille Ville.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La Maison Municipale ou Obecni dum était pour moi une priorité puisqu’il s’agit de l’immeuble Art nouveau le plus connu de Prague.

Maison municipale Prague

La Maison Municipale à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ce vaste ensemble construit dans le quartier de Stare Mesto entre 1905 et 1911 par Antonin Balsanek et Osvald Polivka a été décoré par de nombreux artistes dont Mucha. L’entrée principale avec son balcon en avancée, ses vitraux, sa fresque en arrondi et ses deux gardiens de part et d’autre donne la mesure de la Maison municipale (voir l’article plus complet sur le sujet).

Le Château qui domine la ville fait partie des constructions célèbres de Prague, il dessine sa silhouette sur de nombreux guides et cartes postales.

château Prague

Dans l’enceinte du Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A voir bien évidemment mais le tout ne me fascine pas particulièrement. En outre, le principe du tout payant, y compris les églises et la ruelle d’or, est un peu irritant.

Seule, la tour Daliborka, ancienne prison, où sont exposés des instruments de torture très instructifs est en accès libre.

salle vladislav château Prague

Salle Vladislav au Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A retenir malgré tout, les belles nervures de pierre de l’immense salle Vladislav et surtout la Cathédrale Saint-Guy dont les tours se voient de très loin.

Cathédrale Saint-Guy

L’arrière de la Cathédrale Saint-Guy au Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ses vitraux puissamment colorés et lumineux valent à eux seuls l’effort de monter au château et de faire la queue.

vitraux cathédrale Saint-Guy Prague

Vitraux très colorés de la Cathédrale Saint-Guy à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’un des artistes auquel on a confié le dessin des vitraux est Mucha dont le style est très facile à identifier.

vitraux Mucha Saint-Guy Prague

Vitraux réalisés par Mucha à la Cathédrale Saint-Guy à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

vitraux Mucha Prague

Détail des vitraux créés par Mucha dans le style qu’on lui connaît bien.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Quant au tombeau de Saint-Jean Népomucène, une débauche d’argent (2 tonnes), il est à proprement parler éblouissant.

Saint-Jean Népomucène Prague

Tombeau de Saint-Jean Népomucène dans la cathédrale du Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La ruelle de l’or avec ses petites maisons de toutes les couleurs et où vécut pendant une courte période Kafka serait charmante si elle ne s’était pas transformée en enfilades de boutiques.

ruelle d'or Château Prague

La ruelle d’or du Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Pour y accéder depuis le centre ville, j’ai trouvé que le métro était encore la meilleure solution pour y parvenir vite et facilement. De la station Malostranska, après quelques minutes de marches, on trouve l’escalier qui conduit à l’une de ses entrées.

Josefov, l’ancien ghetto de Prague attire surtout par son ancien cimetière qui a accueilli ses premières tombes au début du XV ème siècle, la dernière remontant à 1787.

Josevof synagogue Prague

La Synagogue de Josefov à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les pierres tombales penchées, inclinées forment un étrange spectacle. Toutes les synagogues de Prague ne se trouvent pas dans ce quartier.

cimetière synagogue Prague

Le vieux cimetière de la Synagogue à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La plus grande et la plus récente synagogue se trouve 7, Jeruzalemsca. Sa façade de style mauresque est rutilante.

synagogue Jeruzalemsca Prague

La synagogue de la rue Jeruzalemsca à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’intérieur est paraît-il Art nouveau, mais je n’ai pas pu y entrer.

La Colonne de la Peste à Mala Strana n’est pas très démonstrative mais rappelle l’épidémie de peste qui tomba sur Prague en 1713.

Colonne de la Peste Prague

La Colonne de la Peste à Prague, du côté de Mala Strana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est l’occasion en tournant autour de la place Malostranske d’avoir un aperçu de ce quartier.

voitures Mala Strana Prague

Voitures rutilantes au service des touristes à Mala Strana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

arcades Mala Strana Prague

Les arcades de Mala Strana à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La place Venceslas ou Vaclavske Namesti est un grand espace où se mêlent touristes et autochtones.

Place Venceslas Prague

Vue sur la place Venceslas à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ample, longue, majestueuse et presque intégralement piétonne, c’est un vrai lieu de vie avec ses nombreuses boutiques, ses banques, ses cinémas. De nombreux hôtels et restaurants s’y sont aussi installées.

Hotel Europa Venceslas Prague

Le mythique Hotel Europa, place Venceslas en rénovation. Il en avait bien besoin.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le Musée national clôt l’une de ses extrêmités. Cette place est aussi liée à l’histoire de la République Tchèque. C’est là qu’ont eu lieu des évènements marquants : manifestation pour l’indépendance en 1918, lutte contre l’invasion des chars russes en 1968, mort de l’étudiant Jan Palach en 1969 qui s’y est immolé, défilés du 1er mai pendant l’occupation soviétique et tous les faits liés à la Révolution de Velours en 1989. Pour le simple badaud, c’est un espace où il fait bon se promener, bordé par des immeubles représentatifs de la richesse et de la diversité de l’architecture à Prague.

Koruna Prague

L’immeuble Koruna, à l’entrée de la place Venceslas à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

sgraffites place Venceslas Prague

Tous les genres architecturaux se retrouvent autour de la place Venceslas à Prague, ici un immeuble habillé de sgraffites.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Marks & Spencers Prague Venceslas

C’est dans cet immeuble de la place Venceslas qu’est installé à Prague Marks and Spencer.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

venceslas Art déco Prague

A l’angle de la place Venceslas à Prague, un immeuble de type Art déco.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La rue na Prikope qu’on emprunte depuis la Maison Municipale pour rallier la place Venceslas est aussi remarquable. De l’autre côté de la place Venceslas, le passage Lucerna conçu par le grand-père de Vaclav Havel est un vaste ensemble avec restaurants, boutiques et autres lieux de distraction.

galerie Lucerna Prague

Galerie Lucerna à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il est surtout connu pour la spectaculaire statue de Saint Venceslas pendue sous la coupole, à cheval sur son cheval à l’envers.

Mes coups de cœur à Prague

En centre ville, la rue Pariszka qui part de la place de la Vieille Ville est un vrai régal. Peu d’agitation, de larges trottoirs ombragés, des immeubles qui rivalisent de beauté et des boutiques très haut de gamme internationales.

rue Parizska Prague

Les enseignes haut de gamme de la rue Parizska à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La villa-atelier de Frantisek Bilek dans le quartier Hradcany au-dessus du Château. Petite séance d’ascension au pic du soleil sur une route où les voitures nous frôlaient mais nous n’avons pas regretté.

Vila Bilek Prague

La Villa Bilek à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Villa Bilek colonnes Prague

Enfilade de colonnes massives devant la Villa Bilek à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La maison elle-même construite en 1910-1911 sur les plans de Bilek est une très belle réalisation en briques rouges, en demi-cercle, bordée par d’imposantes colonnes. Certaines ont été à dessein laissées comme inachevées.

villa Bilek découpes Prague

Découpes et jeux de niveaux à l’une des extrémités de la galerie de la Villa Bilek.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

bas-relief villa Bilek Prague

Bas-relief ornant l’un des murs de côté de la Villa Bilek à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les meubles d’époque ont été conservés et la villa expose aussi des sculptures puissantes de Bilek ainsi que des fusains et des tableaux.

Villa Bilek, 1 Mickiewiczova, Prague.

L’“Autre Château“ à Vysehrad est un aussi un lieu charmant, un peu retiré, à proximité de la Vtlava.

Visehrad Prague Autre Château

Les fortifications de l’Autre Château de Prague, à Visehrad.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je conseillerais d’y aller en tramway car il est assez loin du centre et de descendre à l’arrêt Vyton. Les lignes 3 et 17 y conduisent. La 17 qui longe les quais est facile à repérer. La 3 passe par le centre et ne rattrape le fleuve qu’au niveau du pont Palackeho. Ce château sur la hauteur dont il reste seulement certaines fortifications domine Prague.

rotonde autre château Prague

Petit rotonde restant à l’intérieur des murailles de l’Autre Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il fut créé au XI ème siècle par le premier roi de Bohème. Dans ce secteur on trouve aussi l’église Saints Pierre et Paul et son paisible cimetière qui sert de dernière demeure à de grands artistes : le peintre Mucha, le poète Jan Neruda, l’architecte Gocar, les musiciens Smetana ou Dvorak.

cimetière autre château Prague

Monument dédié aux célébrités tchèques au cimetière de l’Autre Château de Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’Art nouveau et le Cubisme à Prague

Evidemment, j’ai doublement apprécié ce voyage en raison de la très forte imprégnation de Prague par l’Art nouveau qui s’y exprime avec toute sa fantaisie.

Art nouveau Prague Novak

Bâtiment Art nouveau, l’ancien magasin Novak à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Pour essayer de rendre justice à l’Art nouveau à Prague, j’ai préféré lui consacrer un autre article ainsi qu’au Cubisme, mouvement architectural qui l’a suivi, unique en Europe. Le Cubisme est en rupture totale avec l’Art nouveau, les contrastes sont forts.

bâtiment cubiste banque des légionnaires prague

Bâtiment cubiste de la Banque des Légionnaires à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mucha, mon musée à Prague

J’avais visité le musée Mucha lors de mon premier passage à Prague et je n’ai malheureusement pas pu y retourner. Mais c’est le musée à voir par excellence quand on apprécie cet artiste tchèque qui a su si bien explorer les possibilités de l’Art nouveau et qui, en outre, a créé des affiches pour des spectacles et des pièces jouées à Paris par Sarah Bernhardt, entre autres.

Musée Mucha, 7 Panska, Prague.

Mon shopping à Prague

Rues commerçantes, centres commerciaux. Vous trouverez tout ce que vous voulez à Prague pour pallier un oubli.

Par manque de temps, je n’ai pas pu me pencher sur le sujet avec toute l’attention nécessaire. Mais j’ai pu noter que dans la rue Dlouha et autour de la rue Parizska, de nombreuses boutiques de designers tchèques avaient vu le jour.

statue rue Dlouha Prague

Curieuse statue en métal sur une place aménagée rue Dlouha à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le travail des grenats fait partie des traditions de la bijouterie et de la joaillerie de la République tchèque. Encore une fois, j’ai été déçue. Les échoppes qui vendent des bijoux ornés de grenats pullulent. Ces bijoux sont pavés de tous petits grenats, très foncés et peu qualitatifs. Les formes et les montures sont banales .

Drahonovsky, studio Sperk, sort du lot avec des créations plus raffinées et plus contemporaines.

Studio Perk Prague

Studio Perk à Prague
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Drahonovsky, 19 Dlouha, Prague.

Jarmila Mucha Plockova, la petite-fille de Mucha, réalise des bijoux dans l’esprit de son grand-père.

Mucha, 5 Maiselova, Prague.

Autre grand spécialité du pays, le cristal. Il y a sûrement des designers qui ont pignon sur rue mais je n’en ai pas trouvés. En revanche, les boutiques de cristal de Bohême ne manquent pas. Indigestion garantie. Le pas trop mal côtoie le pire. J’ai préféré m’orienter vers une référence, Moser.

Moser, vénérable maison créée en 1857 et bardée de récompenses, a plusieurs boutiques à Prague dont une sur la place de la Vieille Ville. Le cristal y est traité avec une maîtrise de longue date mise au service de talents qui savent le magnifier. Modèles de belle facture classique mais aussi créations contemporaines éblouissantes. Une exposition de pièces de designers était organisée au sous-sol lors de mon passage. La sélection très pointue mettait l’accent sur des formes originales et sur le travail des couleurs. Du grand art.

Moser Prague

Créations de designers pour Moser à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Moser, place de la Vieille Ville, Prague.

Manufaktura pour un retour aux sources de l’artisanat mais dépoussiéré pour ne pas tomber dans le folklore de bas étage. Cosmétiques, savons, gels douche, eau de toilette, bougies, brosses et petits objets en bois, pour de jolis cadeaux raffinés.

Manufaktura Prague

Manufaktura à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Manufaktura, nombreuses boutiques à Prague.

Modernista est une bonne adresse pour des rééditions ou des créations en matière de design.

Modernista Prague

Rééditions chez Modernista à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Modernista, Maison Municipale, 5 place Republiky, Prague.

Kubista, au rez-de-chaussée de la Maison de la Vierge Noire, se consacre à la réédition de très belles pièces d’inspiration cubiste, notamment des artistes du groupe Artel. Un rayon livres permet de se documenter.

Kubista, 19 Ovocny, Prague.

En matière de design et de création, je reste frustrée car je suis loin d’avoir pu explorer toutes les adresses que j’avais retenues.

Bata, rien d’original, croyez-vous ? Mais au cas où vous ne le sauriez pas, Bata qui existe depuis la fin du XIX ème siècle est une marque de chaussures tchèque. Autant aller voir comment elle est présentée dans son pays d’origine. Le grand magasin de la place Venceslas vaut le coup d’œil avec ses étages consacrés aux femmes, aux hommes et aux enfants. Le choix est impressionnant d’autant plus que d’autres marques bien connues ont été introduites dans le point de vente. En plus, vous pourrez profiter de ses parois vitrées en façade, dans les étages, pour voir la place Venceslas en prenant de la hauteur.

Bata Prague

Magasin Bata à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bata, 6 place Venceslas.

Mes cafés à Prague

Il y a quantité de cafés à Prague dont certains célèbres comme celui de la Maison Municipale ou de la Maison à la Vierge Noire.

Le café de l’Hôtel Art déco Impérial qui fête ses 100 ans cette année offre un cadre époustouflant avec ses grandes colonnes, ses plafonds et ses murs habillés de céramique. Le tout en blanc et couleurs pastel. Les panneaux en céramique qui représentent animaux et fleurs sont en relief. Kafka le fréquentait, à l’occasion.

salle café Art déco Impérial

Salle du café de l‘Hôtel Art déco Impérial à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

céramiques Hotel Art déco impérial Prague

Détail des céramiques du café de l’Hôtel Art déco Impérial à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Hôtel Art déco Impérial, 15 rue Na Porici, Prague.

Kitchen, un espace très contemporain, destroy et sophistiqué à la fois. Tuyauterie et soufflerie apparentes au plafond, murs laissés tels quels, canapés anciens et malles, chaises en acrylique mais grand panneau lumineux en façade de la cuisine ouverte dont les petits pavés changent de couleurs, forment des message. Et en plus, la nourriture est agréable. Nous y avons testé une salade composée à base d’avocat, relevée juste ce qu’il faut.

restaurant Kitchen Prague

Le restaurant Kitchen à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Kitchen, 9, rue Rijna, Prague.

J’ai aussi aperçu un jardin à bière que je n’ai pas testé.

bar à bière Jungmannovo Prague

Jardin à bière dans une ancienne église près de la place Jungmannovo à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mon hôtel à Prague

J’ai enfin pu résider au Paris, d’où l’intérêt d’organiser ses voyages soi-même. La dernière fois, l’agence de voyage nous avait proposé le Mandarin Oriental, que je trouve très froid à Prague.

entrée Hôtel Paris Prague

Entrée soulignée de mosaïques de l’Hotel Paris à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je n’est pas été déçue par la qualité architecturale cet établissement construit en 1904 par les architectes Vejrych et Pfeifer et qui est classé monument historique. Situé à côté de la Maison Municipale, il cultive un style néo-gothique revu et corrigé par l’Art nouveau. Les façades méritent d’être scrutées avec attention pour profiter de tous les détails.

Hôtel Paris Prague

L’arrière de l‘Hôtel Paris à Prague.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le restaurant Sarah Bernhardt est paré de mosaïques turquoise et or et de bois marqueté de nacre tandis que le café a conservé son décor d’origine et son mobilier en bois et laiton. La chambre que nous avions était assez petite et pas très bien agencée mais très calme. J’en parlerai dans un article plus complet.

Hôtel Paris, U Obecniho, Prague.

Se rendre à Prague

Pour se rendre à Prague, la province n’est plus défavorisée. La compagnie Volotea a mis en place des vols directs depuis Nantes l’année dernière et depuis Bordeaux cette année. Bonne nouvelle, ces liaisons sont maintenues cet hiver.

A lire pour se mettre dans l’ambiance

Plusieurs auteurs tchèques sont bien connus dont Kafka. A l’occasion de ce voyage, cherchant des romanciers tchèques j’ai découvert Bohumil Hrabal. C’est un conteur né qui entraîne le lecteur dans d’étonnantes aventures qu’il suit avec une curiosité tenue en haleine jusqu’au bout. Mais ces péripéties parfois à la limite du grotesque sont sous-tendues par une vraie philosophie et ramènent toujours   l’absurdité de la vie.

Pour avoir une bonne idée des ressources architecturales de Prague « 15 promenades dans Prague » par Léon de Coster et Xavier de Coster chez Casterman est un guide à avoir lu avant le départ

Vous aimerez aussi :

Prague de l’Art Nouveau au Cubisme, des variations fascinantes

Logrono, porte de la Rioja

Florence, l’étourdissante

Abbadia,un château pour un savant basque

Palerme, patrimoine à la dérive

Munich entre fleuve et parcs 

Oustau, patrimoine industriel en déshérence

Saint-Pétersbourg, l’éblouissement 

Amsterdam, entre Art nouveau et Art déco

Riga, ville multiple et vivifiante

Le Palais de la Porte dorée, Art déco et exotique 

Rome, style Liberty

Salies-de-Béarn, la cité de l’or blanc

Anvers, l’opulente

Barcelone et les sortilèges du Modernisme

Lisbonne de place en place

Istanbul, palais, mosquées, bazars et tulipes

Bruges en un jour

Bruxelles Art nouveau Art déco

Vienne, la Ringstrasse a 150 ans 

Budapest, rêve de pierre

Budapest, l’enchantement

Budapest et ses alentours, de Szentendre à Godollo

Oradea, l’Art nouveau voilé et dévoilé

Szeged, Palic et Subotica, l’Art nouveau de la Hongrie à la Serbie

Berlin, mon coup de cœur pour les Hackesche Höfe

Arcachon et sa ville d’hiver, une promenade à la Belle Epoque

Publicités

2 réflexions au sujet de « Prague, une ville rayonnante »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s