Budapest et ses alentours, de Szentendre à Godollo

Alors que Budapest regorge de lieux à découvrir et qu’on est sous son charme, on se sent malgré tout obligé de l’abandonner quelques heures. A quelques kilomètres de la capitale de Hongrie, deux sites très différents l’un de l’autre font partie du voyage : la petite ville de Szentendre et le Château Godollo.

place Fo au coeur de Szentendre Hongrie

La place Fo, au coeur de Szentendre.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Si vous désirez visiter Zsentendre et Godollo, comptez une journée chaque fois. Chaque site est tout près de Budapest, à une vingtaine de kilomètres, accessible par le HEV. Les trains sont très fréquents mais comme ils s’arrêtent tout le long du chemin dans de petites gares et qu’ils ne sont pas très rapides, le trajet est proportionnellement assez long surtout quand on est copieusement secoués comme nous l’avons été en allant à Godollo.

Szentendre au bord du Danube

Au nord de Budapest, Szentendre est longé par le Danube qui semble couler paresseusement, comme apaisé par le calme de la petite ville qui le borde. Des canards y barbotent, se cachent entre les touffes d’herbes aquatiques.

Szentendre Notre-Dame de l'annonciation Hongrie

Depuis l’entrée de Szentendre, on aperçoit le clocher de Notre-Dame de l’Annonciation.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette ville qui fut peuplée par les Serbes aux XVII ème est devenue plus tard une colonie d’artistes et d’écrivains qu’elle continue à attirer. Maisons baroques multicolores, ruelles étroites et en pentes lui donnent beaucoup de cachet.

dallage ancien, plantations Szentendre Hongrie

Dallage anciens au sol, frondaison généreuse et plantations autour des portes et fenêtres fleuries, Szentendre cultive un certain art de vivre.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On a plaisir à s’y promener, à passer d’un niveau à un autre, et de monter à l’assaut de la « colline du château » sur laquelle est installée l’église Beograda. De là, on aperçoit le Danube entre les toits, le temps semble s’être arrêté.

couleurs chaudes commerces Szentendre

Palette de couleurs chaudes pour ces maisons de Szentendre dont le rez-de-chaussée est occupé par des commerces.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Evidemment, dans la partie basse, les rues qui partent de la place centrale Fo sont envahies par des boutiques et des galeries qui ne sont pas toujours aussi sélectives qu’on le souhaiterait pour être en harmonie avec Szentendre.

harmonie constructions place Fo Szentendre

Harmonie des constructions de la place Fo à Szentendre.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

ruelle Szentendre Hongrie

Ruelle pittoresque de Szentendre.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

passage escalier Szentendre Hongrie

Passage escalier entre deux trames de bâtiments à Szentendre.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Pour éviter les zones trop touristiques, longez la petite rivière Bukkos, à gauche à l’entrée de Szentendre. Plus on avance, plus la végétation qui la borde se transforme en agréable sous-bois.

bukkos forêt Szentendre Hongrie

Un peu à l’écart du centre de Szentendre, la rivière Bukkos serpente vers la forêt.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Si au printemps et en été, le débit de la rivière est modeste, il peut devenir beaucoup plus tumultueux à l’automne. Ne soyez pas surpris lorsque vous descendez du train à l’arrêt Szentendre. La gare est quelconque, l’environnement plus que banal. Il faut s’engager dans la voie souterraine pour découvrir en en sortant Szentendre dans ses plus beaux atours.

Godollo, le château de Sissi

entrée Godollo Hongrie

Entrée de Godollo.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

J’avais entendu des commentaires très élogieux sur Godollo, château XVIII ème, à l’est de Budapest. Et je dois dire que j’ai été un peu déçue. J’ai trouvé que ce château baroque, le préféré de Sissi, dit-on, était un peu figé, tout comme son parc. Bien sûr, il a été saccagé lorsque les soviétiques ont occupé la Hongrie mais il a été rénové en grande partie. Le petit théâtre reste charmant mais ne se visite qu’avec un guide.

Théâtre Godollo Hongrie

La scène du petit théâtre de Godollo.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il faut donc attendre pour pouvoir y pénétrer. Les appartements de Sissi ont été refaits et les murs sont tendus de violet, couleur qu’elle appréciait tout particulièrement car sa belle-mère la détestait et cela la faisait fuir.

appartement Sissi Godollo Hongrie

Une pièce des appartements de Sissi à Godollo.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

poêles Godollo Zsolnay Hongrie

Le Château de Godollo est pourvu de beaux poêles. Celui de droite qui reprend des motifs traditionnels est en céramique de Zsolnay.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Dans le jardin, nous n’avons tourné autour du pavillon renfermant les médaillons des rois de Hongrie.

jardins Godollo Hongrie

Dans les jardins de Godollo.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais il est resté résolument fermé sans que nous comprenions pourquoi. Décidément, nous avons manqué notre rendez-vous avec Godollo.

Pour  aller à Szentendre et à Godollo

Le HEV pour Szentendre se trouve à la gare en liaison avec l’arrêt du métro Batthyany Ter, tandis qu’il faut descendre à la station Ors Vezer Tere pour prendre le train qui va à Godollo.

Vous aimerez aussi :

Agnes Smetana, la poésie du verrre 

Budapest, l’enchantement 

Budapest, rêve de pierre 

Oradea, l’Art nouveau voilé et dévoilé 

Szeged, Palic et Subotica, l’Art nouveau de la Hongrie à la Serbie 

Florence, l’étourdissante 

Palerme, patrimoine à la dérive 

Munich, entre fleuve et parcs 

Saint-Pétersbourg, l’éblouissement 

Amsterdam, entre Art nouveau et Art déco 

Riga, ville multiple et vivifiante 

Rome, style Liberty 

Anvers, l’opultante

Bruges en un jour 

Barcelone et les sortilèges du modernisme 

Edimbourg et souffle un vent de mystère 

Lisbonne de place en place 

Istanbul, palais, mosquées, bazars et tulipes 

Bruxelles Art nouveau Art déco 

Vienne, la Ringstrasse a 150 ans 

Berlin, mon coup de cœur pour Hackesche Höfe

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s