Logrono, porte de la Rioja

Logroño, ville d’histoire au cœur du vignoble de la Rioja

La Rioja n’est pas seulement une terre de vins, c’est aussi une région d’Espagne encore authentique qui recèle châteaux, églises et monastères dans un périmètre restreint. Sa capitale, Logroño, allie art de vivre et patrimoine et vous invite à découvrir les petits villages de charme alentours.

palais espartera musée de la rioja Logrono

Très bel ensemble architectural, l’ancien Palais Espartero a été transformé en Musée de la Rioja à Logrono.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

 

 

Qui souhaite aller en Espagne sans pour autant se retrouver sur des plages bondées ou dans des villes où le français et l’anglais sont plus utilisés que le castillan devrait apprécier Logroño.

tour des églises de Logrono Rioja

Depuis l’esplanade de la Maison des Sciences, les tours des églises de Logrono (Rioja) émergent des frondaisons.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette ville longée par l’Ebre est aussi une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, à la croisée du Chemin des Français et du Chemin de l’Ebre.

cachets crédence Logrono Rioja

Quand les cachets de la crédence des pèlerins de Saint-Jacques-de Compostelle s’affichent sur un mur de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle possède un quartier ancien dense et facile à visiter à côté de la ville moderne dont le cœur est particulièrement bien pourvu en boutiques en tous genres. Çà et là, les façades des immeubles sont habillées de «miradores», sortes de vérandas aux montants en bois suspendues et légèrement en saillie, que l’on trouve dans certaines villes du nord de l’Espagne.

Miradores Logrono Rioja

Ma collection de miradores à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le Centre ancien de Logroño entre jeu de l’oie, églises et palais

Arpenter la calle portales appelée ainsi en raison des arcades qui la bordent sur un côté est le meilleur moyen de découvrir le quartier ancien de Logroño, de forme plus ou moins triangulaire.

calle Portales Logrono Rioja

La calle Portales, axe principal du vieux Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle le traverse sur toute sa longueur de la plaza Alferez Provisional à la plaza Almos Salvador et le divise en deux parties à peu près égales.

arcades calle Portales Logrono Rioja

Sous les arcades de la calle Portales à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

parlement de la Rioja Logrono

Le Parlement de la Rioja à Logrono.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En partant de la plaza Alferez Provisional, si vous ne vous laissez pas attirer par les flèches de la co-cathédrale de la Redonda, vous pourrez aller jeter un coup d’œil à la porte du Revellin construite au milieu du XVI ème.

porte du Revellin Logrono Rioja

Porte du Revellin à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tout près, l’ancienne usine à tabac a été transformée en centre d’exposition dédié à la culture contemporaine et, derrière, la grande cheminée en briques rouges a été conservée.

ancienne cheminée usine à tabac Logrono Rioja

L’ancienne cheminée de l’usine à tabac de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Plus loin, dans le renfoncement de la place San Agustin, le palais baroque du général Espartero est devenu le musée de la Rioja. Autre beau palais, au bout du quartier, celui du marques de Monaterio de style Renaissance qu’occupe désormais… la Sécurité sociale de la Rioja.

église san bartolome et palais marques de monaterio Logrono Rioja

Palais Marques de Monaterio et église San Bartolome à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Revenons aux églises dont les flèches rapprochées pointent vers le ciel. La co-cathédrale de la redonda avec ses « deux tours jumelles » et son portail baroque en quart de cercle, en retrait est le point de repère par excellence du vieux Logroño. Longée par la calle portales, elle donne sur la plaza del Mercado d’où on peut la contempler depuis la terrasse d’un café.

co-cathédrale de la Redonda Logrono Rioja

Co-cathédrale de la Redonda à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’église de Saint-Jacques rappelle que Logroño est bien sur le Chemin  de Saint-Jacques-de-Compostelle.

église Saint-Jacques Logrono Rioja

Eglise Saint-Jacques à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La fontaine du pèlerin lui fait face et la place que l’on traverse pour pénétrer dans l’église est un immense Jeu de l’Oie.

fontaine du pèlerin Logrono Rioja

Fontaine du pèlerin à côté de l’église Saint-Jacques à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ce Jeu de l’Oie renvoie aux Templiers et au Chemin de Saint-Jacques. Les pèlerins étant les pions, les cases correspondraient aux lieux sûrs et aux dangers du Chemin de Saint-Jacques.

jeu de l'oie Logrono Rioja

Jeu de l’oie derrière l’église Saint-Jacques à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’église San Bartolomé est à ne pas négliger car c’est la plus ancienne de la ville et vous ne pourrez pas manquer l’église impériale de Santa Maria pourvue d’un clocher carré confronté à l’ « aiguille » ainsi que l’on nomme sa tour du XIII ème siècle. Et toutes ces hauteurs attirent les cigognes qui y font leur nid.

église impériale santa maria Logrono Rioja

Eglise impériale de Santa Maria à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est aussi au cœur du vieux quartier de Logroño qu’étaient installées les premières bodegas de ce vin de la Rioja qui fait la fierté et la richesse de la région. Désormais, cette activité viticole a été repoussée à l’extérieur de la ville pour prendre de l’ampleur au plus près de vignobles mais il reste de nombreuses traces des prémices de la filière.

Reja dorada Logrono Rioja

Malheureusement, la Reja Dorada, une bodega qui existait depuis 1555 à Logrono (Rioja) ne semble plus fonctionner.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais le Centre culturel de la Rioja a été implanté dans le quartier.

Centre du vin arrière Logrono Rioja

Le Centre du vin de Logrono (Rioja) s’appuie sur ancien palais.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Englobant un ancien palais du XVI ème siècle qui a été restauré, il ressemble à un gigantesque casier à bouteille sur fond rouge qui tranche singulièrement sur la tonalité douce de la pierre et ses reliefs tout en rondeurs.

casier à bouteilles Logrono Rioja

Casier à bouteilles géant pour la partie moderne du Centre culturel du vin à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Petit à petit, le vieux Logroño est reconquis à coup de restaurations sans être dénaturé.

blason et tags Logrono Rioja

Grandeur et décadence, blason et tags à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Comme autrefois, les personnes âgées se retrouvent sur un banc pour discuter.

anciens remparts Logrono Rioja

Comme autrefois, discussion sous les arbres qui bordent les anciens remparts de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Des pêcheurs s’installent au bord de l’Ebre dont les rives à la végétation dense isolent de l’agitation urbaine, à proximité du pont de fer et du pont de pierre, les deux ponts les plus célèbres de Logroño.

Ebre Logrono Rioja pont de fer

Le pont de fer, l’un des ponts les plus connus de Logrono (Rioja) enjambe l’Ebre.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Certains commerces sont restés inchangés.

Dulin Logrono Rioja

Dulin depuis 1896, une charmante chapellerie de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Et le soir venu, la calle Laurel devient le point de convergence lorsque les bars à tapas ouvrent.

tapas pèlerinage Logrono Rioja

Sur le chemin du pèlerinage, on n’en oublie pas pour autant la tradition des tapas à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mon quart d’heure Art nouveau et Art déco à Logroño

En vraie maniaque que je suis, j’ai cherché à savoir s’il existait des constructions Art nouveau et Art déco à Logroño. Et j’en ai trouvé ! Bien sûr, ce ne sont pas les styles les plus répandus dans cette ville mais, ce que j’ai trouvé valait la peine de faire un détour.

Maison Garrigosa Logrono Rioja

La Maison Garrigosa, belle réalisation moderniste à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La plus belle réalisation est sans doute l’immeuble du n°10 de l’avenida de la Rioja, un très bel exemple de Modernisme. Il fut édifié à la demande de Don Antonio Garrigosa y Borrell par l’architecte catalan Isidre Gili Moncunill avec des matériaux et des ouvriers catalans.

céramique Maison Garrigosa Logrono Rioja

Façade habillée de céramique de la Maison Garrigosa à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette forme d’architecture étant assez éloignée des habitudes de construction locales, il fallut demander des dérogations à certaines ordonnances municipales en 1902.

miradores Maison Garrigosa Logrono Rioja

Les miradores ont été intégrés dans l’architecture de la Maison Garrigosa à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ce projet fut difficile à mener face aux autorités locales et aux voisins et c’est sans doute pour cela qu’Isidre Gili Moncunil ne fit rien d’autre à Logroño. Aujourd’hui, le rez-de-chaussée a été transformé et pas à bon escient. Mais les parties qui n’ont pas été dénaturées sont charmantes. Que ceux qui se lamentaient que les mosaïques d’un ancien de salon de coiffure, à l’entrée de la calle Breton de los Herreros se dégradent se rassurent. Le magasin a été repris par un commerce de fausses antiquités assez curieuses et la façade remise en état.

façade Art nouveau Logrono Rioja

Façade Art nouveau à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

J’ai aussi repéré la pharmacie de Carlos Martinez Gil, 28 rue Hermanos Moroy. Créée en 1902, elle a conservé ses jolies vitrines intérieures et ses anciens pots.

vitraux pharmacie Logrono Rioja

Vitraux et vitrines aux motifs ajourés pour cette pharmacie de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

pharmacie pots anciens Logrono Rioja

Cette pharmacie de Logrono (Rioja) a conservé une impressionnante collection de pots anciens.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

fontaine pharmacie Logrono Rioja

Cette belle fontaine ancienne d’origine française fait partie des trésors de cette pharmacie de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le Théâtre Breton de los Herreros de 1896 qui présente quelques traits rattachables à l’Art nouveau a failli périr suite à l’incendie du 24 décembre 1979 mais la restauration de 1896 l’a sauvé.

Théatre Breton de los herreros Logrono Rioja

Parfaitement rénové après avoir été la proie des flammes, le Théâtre Breton de los Herros de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le Marché de San Blas ou Mercado de abastos que l’on doit à un architecte de Logroño, Fermin Alamo, en 1927.

Marche de abastos Art déco Logrono Rioja

Typé Art déco, le marché de Abastos de Logrono (Rioja) affichent des céramiques lumineuses sur sa façade.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il a la géométrie et l’ampleur d’un bâtiment Art déco mais ses clochetons carrés en façade et ses bandes de mosaïques fleuries et colorées de part et d’autre de l’entrée principale étirent sa silhouette.

découpes géométriques marché de Abastos logrono Rioja

Découpes géométriques sur le côté du marché de Abastos à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tout autour, des motifs décoratifs représentant poules, poissons, moutons et autres animaux évoquent l’activité du marché. Enfin, de l’autre côté de l’Ebre, l’ancien abattoir de la ville inauguré en 1910 a été transformé en Maison des sciences.

Maison des Sciences Logrono Rioja

La Maison des Sciences à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Une valorisation qui a permis de conserver un bel exemple d’architecture industrielle. Son esplanade est parsemée de jeux qui dévoilent de façon ludique quelques règles de la mécanique ou de la physique.

ancien abattoir Logrono Rioja

Une nouvelle vie pour l’ancien abattoir de Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Villages de charme et monastères autour de Logroño

Laguardia avec ses fortifications en grès du XIII ème siècle domine la région alentours.

murailles La Guardia

Murailles de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Petites rues étroites, balcons fleuris, magnifiques blasons sur les façades et miradores, l’ambiance est bien agréable. Mais Laguardia a d’autres atouts.

entrée La Guardia Rioja

L’une des entrées de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle a notamment vu naître le fabuliste Felix Sanchez Samaniego et on y visite aussi l’église Santa Maria de los Reyes qui est unique en son genre.

ruelle La Guardia Rioja

Ruelle de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La Guardia Rioja mairie

Mairie de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

place mairie La Guardia Rioja

Place de la mairie de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

bouteilles La Guardia Rioja

Bouteilles traditionnelles de la Rioja sur sol en cailloux à l’Office du Tourisme de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

cave La Guardia Rioja

Une ancienne cave dans le sous-sol de l’Office du tourisme de Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Outre son très retable du XVIIème siècle, cette église possède un portail gothique de la fin du XIV ème siècle dont la polychromie du XVII ème siècle non restaurée est intacte grâce au deuxième portail construit par la suite pour le protéger.

portail Santa Maria de los Reyes La Guardia Rioja

Portail polychrome de Santa Maria de los Reyes à Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

partie haute portail Santa Maria de los Reyes La Guardia Rioja

Partie haute du portail de Santa Maria de los Reyes à Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

détail Santa Maria de los Reyes La Guardia Rioja

Détail du portail de Santa Maria de los Reyes à Laguardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Spectacle étonnant quand la lumière s’allume et que les couleurs se dévoilent.

Dans le village de Navarrete où l’on voit passer quantité de pèlerins, l’église de l’Assomption est dotée d’un retable baroque éblouissant par ses proportions et par la qualité des sculptures.

pèlerins Saint-Jacques-de-Compostelle Navarrete La Rioja

Pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, de passage à Navarrete (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

retable église assomption navarrete la Rioja

Le retable de l’église de l’Assomption de Navarrete (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

détail retable église Navarrete La Rioja

Détail du retable de l’église de l’Assomption de Navarrete (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Naverrete La Rioja la ville des potiers

Navarrete (Rioja), la ville des potiers.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Dans une zone montagneuse, San Millan de la Cogolla déclaré Patrimoine de l’Humanité depuis 1997 possède deux monastères : Suso sur d’anciennes grottes et Yuso beaucoup plus imposant.

Suso San Millan de la Cogolla La Rioja

Monastère de Suso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je n’ai visité que le second.

bâtiment de yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Bâtiments du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

cour Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Cour du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

passage Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Passage du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Si le cloître est plutôt austère, la sacristie est ornée de décors très raffinés, ce qui n’a pas empêché Napoléon de la transformer en écurie.

cloître Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Cloître du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

sacristie Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Sacristie du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

réfectoire Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Réfectoire du monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

écran réfectoire Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Ecran devant la porte du réfectoire de Yuso à San Millan de Cogolla (Rioja) pour protéger l’intimité des moines pendant leur repas.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ces monastères étaient des lieux de culture comme le prouvent les bibliothèques, les codex et les manuscrits.

manuscrits Yuso San Millan de la Cogolla La Rioja

Manuscrits conservés au monastère de Yuso à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est au X ème siècle que remontent les premières notes écrites en Espagnol par un moine à San Millan de la Cogolla qui est ainsi devenu le berceau de la langue espagnole. Quant au Monastère de Santa Maria la Real à Najera fondé par Don Garcia Sanchez III en 1052, il abrite le panthéon royal des dynasties de Jimena et du roi Garcia V de Navarre.

Santa Maria la Real Najera La Rioja

Cloître du monastère Santa Maria la Real à Najera (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Son cloître du XVI ème siècle de style gothique plateresque est particulièrement élégant avec ses décors en dentelle de pierre.

galerie santa Maria la Real Najera La Rioja

Galerie du cloître de Santa Maria la Real à Najera (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

sculptures cloître Santa Maria la Real Najera La Rioja

Détail des sculptures du cloître de Santa Maria la Real à Najera (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Pourtant il a été fort malmené au XIX ème siècle, suite à la guerre d’indépendance devenant successivement une caserne, une prison, un entrepôt de matériaux, une arène, une école ou un théâtre.

porte monastère Santa Maria la Real La Rioja

Porte d’entrée surmontée de blasons du monastère de Santa Maria la Real à Najera (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bodegas célèbres et architectures emblématiques de la Rioja

Les vins de la Rioja ont atteint un niveau reconnu au niveau international. Les bodegas de la Rioja produisent un vin apprécié et participent au rayonnement culturel et économique de leur territoire. Dans la Rioja, l’agriculture est majoritairement vouée à la culture de la vigne. A côté, d’un nombre impressionnant de petites bodegas que l’on aperçoit depuis les routes, certaines ont atteint une taille et une notoriété qui les ont incitées à se doter de chais à la hauteur de leurs ambitions. Plus intéressée par l’architecture que par le vin, j’ai eu envie de voir deux bodegas spectaculaires. Ysios qui appartient au groupe Pernod Ricard se trouve à côté du village de La Guardia.

Ysios La Guardia Rioja

Bodegas Ysios près de La Guardia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Construite par Santiago Calatrava (1998-2001), elle forme une grande vague ondulée qui se déploie sur fond montagneux.

bodegas Ysios Rioja

Bodegas Ysios (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bodegas Ysios Rioja

Bodegas Ysios (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bodegas Ysios Rioja

Bodegas Ysios (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bodegas Ysios Rioja

Bodegas Ysios (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le toit en aluminium qui scintille au soleil accentue ce mouvement ample et harmonieux. Au milieu de cette vague, le toit avance au-dessus de l’entrée. La façade est habillée de petites plaques de cèdre, du bois doré qui rappelle celui des barriques.

Autre geste architectural dans le vignoble de la Rioja, l’hôtel de Marques de Riscal dont la conception a été confiée à Frank Gehry.

bodegas Marques de Riscal Rioja 1

Bodegas Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les rubans en titane de couleurs dont un très beau rose se déroulent autour de la structure centrale, comme flottant au vent. Inauguré en 2006, il comprend 43 chambres.

bodegas Marques de Riscal Rioja 2

Bodegas Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Bodegas Marques de Riscal Rioja

Bodegas Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

bodegas marques de ruiscal rioja

Bodegas Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Depuis le parvis qui entoure l’entrée, on peut voir les vignobles ou le village.

Bodegas Marques de Riscal Rioja

Bodegas de Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les terrasses du restaurant, à l’étage, sont logées entre les rubans.

Bodegas marques de riscal Rioja

Bodegas Marques de Riscal (appellation Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ce bâtiment rutilant et joyeux à la fois, se trouve dans l’enceinte de Marques de Riscal, « La cité du Vin » qui comprend aussi les installations de l’exploitation dont le chai le plus ancien qui remonte à 1858.

Tapas ou pinchos à Logroño

C’est un sujet avec lequel on ne plaisante pas. Vous trouverez à l’Office du tourisme de Logroño des plans qui renvoient à des numéros et des photos. Car très souvent, les bars à tapas sont spécialisés. Ne croyez pas comme mon cher et tendre époux que vous allez tranquillement vous asseoir et déguster différentes variétés de tapas. Les pinchos se méritent. L’axe principal à Logroño est la calle Laurel, une petite rue au sol de laquelle on voit un tracé en métal qui serpente pour évoquer les méandres de l’Ebre mais qui, dit-on, représente aussi les déambulations de ceux qui ont abusé du vin de la Rioja.

calle laurel Logrono Rioja

Célèbre pour ses bars à tapas, la fameuse calle Laurel de Logrono (Rioja) avant l’affluence du soir. A noter entre les pavés, le filet brillant qui serpente comme l’Ebre ou comme la démarche incertaine de ceux qui qui n’ont pas su consommé avec modération.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Notre amie Begoña, originaire de Logroño, nous a fait goûter les patatas bravas de Jubera, version non piquante, debout au comptoir. Délicieuses et nourrissantes.

patats bravas jubera Logrono Rioja

Les patatas bravas du bar Jubera à Logrono (Rioja) sont réputées et elles le méritent.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle nous a ensuite amenés chez Soriano pour les champignons. Nous avons trouvé une minuscule table en bois devant le bar. Une aubaine ! Comme il n’y en a que deux ou trois, il faut être rapide pour en prendre possession. Le bar était tellement bondé qu’il aurait été vain de vouloir y pénétrer. Là, deux ou trois champignons piqués ensemble et surmontés d’une crevette sont arrosés d’une sauce qui vient imbiber le pain qui supporte le tout. C’est la sauce secrète qui donne cette saveur spéciale aux champignons de Soriano que certains ont voulu copier sans jamais l’égaler.

Soriano tapas champignons Logrono Rioja

Pour les tapas aux champignons, une faut aller chez Soriano à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Rechignant à rester debout, mon époux nous a entraîné vers un établissement où il voyait quelques chaises disponibles. Il s’agit de la Taberna de Correo, un « généraliste » des tapas. La façon de procéder est simple : on prend un bordereau sur lequel sont listées les tapas avec leur prix. Il suffit de cocher dans la marge et de mettre le nombre de portions souhaitées.

Taberna de Correos tapas Logrono Rioja

La Taberna de Correos à Logrono (Rioja), un bar à tapas généraliste.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Jubera, calle Laurel, Logroño.

Soriano, traviesa del Laurel, Logroño.

Taberna de correos, 8 bis, san Agustin, Logroño.

Mes adresses à Logroño

A Logroño, les marques espagnoles sont bien représentées : Zara, Massimo Duti, Adolfo Dominguez, Bimba y Lola, Purificacion Garcia ou Nice things notamment. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les bourses, ces adresses sont faciles à trouver. Sans parler du prêt-à-porter européen. Mais voici trois magasins qui devraient vous intéresser tout particulièrement.

Charol

Cette boutique de chaussures multimarques est particulièrement intéressante car elle offre un choix très complet. Mais j’ai remarqué que Charol proposait toute la gamme de Pons Quintana ainsi que des modèles Pertini qui dessine de si jolis derbys.

Charol, 15 San Anton et 13 Jorge Vigon, Logroño.

Jamones Galilea

Large proposition de jambons, charcuterie et fromage de qualité.

Jamones Galilea Logrono Rioja

Jamones Galilea à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Jamones Galilea, 47 avenida Perez Galdos, Logroño.

Alfareria Naharro

A côté de Logroño, Navarette est la ville des potiers.

amphores Nahorro Navarrete la Rioja

Amphores gigantesques devant l’atelier Nahorro à Navarrete (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A l’atelier Naharro, vous découvrirez la production locale. Parmi les spécialités, des pièces aux lignes épurées, jouant sur le contraste de la terre apparente et de l’émail blanc.

poteries émaillées de blanc Nahorro Navarette La Rioja

Poteries émaillées de blanc de l’atelier Nahorro à Navarette (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Alfareria Naharro, 4 Pol. Las Cruces, Navarette.

Mon hôtel à Logroño

Hotel Sercotel Portales

J’avais choisi le Sercotel Portales pour sa situation. Et effectivement, il est idéalement placé à l’entrée de la Vieille ville, juste à l’articulation avec le Logroño plus contemporains et tous ces commerces.

chambre Sercotel Logrono Rioja

Ma chambre au Sercotel à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En outre, il est à deux pas de la calle Laurel et de ses bars à tapas. Difficile de faire mieux. Traité dans un esprit contemporain, il propose des chambres fonctionnelles et agréables. Seul bémol, notre coffre ne fonctionnait pas et nous avons dû attendre plus d’un jour pour qu’il soit remis en état. Le petit déjeuner est varié, le personnel diligent. Malgré la proximité de la calle Laurel, nous avons apprécié le calme de l’établissement. Le garage payant est un peu surprenant puisque les voitures y accèdent par un ascenseur mais rien de rédhibitoire. L’Office du tourisme est juste en face.

Lion endormi Logrono Rioja

Depuis ma chambre du Sercotel à Logrono (Rioja), vue directe sur le lion endormi.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Sercotel Portales, 85 calle Portales, Logroño.

D’autres hôtels de la Rioja

Hôtel Calle Mayor

J’ai aussi jeté un coup d’œil à l’Hôtel Calle Mayor. C’est un petit palais du XVIème siècle qui a été transformé en boutique hôtel de 12 chambres et qui joue sur le contraste d’un aménagement très contemporain dans un cadre ancien.

Hotel Calle Mayor Logrono Rioja

Entrée de l’Hôtel Calle Mayor à Logrono (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il devrait s’agrandir sur la parcelle en friches qui le jouxte. Il se trouve dans le vieux quartier de Logroño dans une zone qui n’est pas encore totalement reconquise.

Hôtel Calle Mayor, 71 calle Marques de San Nicolas, Logroño.

Hosteria San Millan

Une adresse à retenir si vous voulez passer quelques jours dans une ambiance apaisante.

Hosteria San Millan San Millan de la Cogolla La Rioja

Hosteria San Millan à San Millan de la Cogolla (Rioja).
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cet hôtel a été aménagé dans une partie du monastère de Yuso. Les chambres donnent sur la montagne environnante. Tant qu’à faire, optez pour la suite car les tarifs sont très raisonnables.

Hosteria San Millan, Plaza del monasterio de Yuso, San Millan de la Cogolla.

Vous aimerez aussi :

Florence l’étourdissante

 

Palerme, patrimoine à la dérive

Munich entre fleuve et parcs

Oustau, patrimoine industriel en déshérence

Saint-Pétersbourg, l’éblouissement

Amsterdam, entre Art nouveau et Art déco 

Riga, ville multiple et vivifiante 

Le Palais de la Porte dorée, Art déco et exotique 

Rome, style Liberty

Salies de Béarn, la cité de l’or blanc

Anvers, l’opulente

Barcelone et les sortilèges du Modernisme

Edimbourg et souffle un vent de mystère

Lisbonne de place en place 

Istanbul, palais, mosquées, bazars et tulipes

Bruges en un jour

Bruxelles Art nouveau Art déco

Vienne, la Ringstrasse a 150 ans

Arcachon et sa ville d’hiver, une promenade à la Belle Epoque

Budapest, rêve de pierre

Budapest, l’enchantement

Budapest et ses alentours, de Szentendre à Godollo

Oradea, l’Art nouveau voilé et dévoilé

Szeged, Palic, Subotica, l’Art nouveau de la Hongrie à la Serbie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s