Saint-Sébastien ou les délices Art nouveau de Donostia

Bien que Saint-Sébastien soit tout près de la France, cette cité du Pays basque espagnol, appelée aussi Donostia, est bien typée. Ville élégante et racée, Saint-Sébastien a conservé un certain air de résidence estivale de la cour d’Espagne tout en attrapant le train de la modernité avec ce qu’il faut de contemporain dans l’architecture et le quotidien. Et Saint-Sébastien continue à briller au rythme de festivals et d’événements culturels. J’ai entamé ma découverte de Saint-Sébastien par ses quartiers Art nouveau ou modernistes, comme on dit en Espagne. Je me réserve le plaisir de faire par la suite un reportage plus complet sur Donostia, ses monuments, ses différents centres d’attraction et ses bonnes adresses car Saint-Sébastien le mérite bien.

kiosque à musique ricardo Magdalena Saint-Sébastien Donostia

kiosque à musique créé en 1906 par Ricardo Magdalena à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Saint-Sébastien, un modernisme différent de celui de Barcelone

Assez éloigné des courants modernistes de Barcelone, Donostia s’inscrit plutôt dans les tendances Art nouveau européennes.

maison ramon cortazar calle Garibay, Saint-Sébastien, Donostia Espagne

Maison construite en 1903 par Ramon Cortazar, 21, calle Garibay, Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

balcon calle Garibay Saint-Sébastien, Donostia

Grand balcon avec résille de métal devant le vitrail de Mauméjan, 21, calle Garibay à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

vitrail Maumejean Biarritz calle Garibay Saint-Sébastien Donostia

Vitrail créé par Mauméjean (Biarritz) et daté de 1904 pour la maison du 21, calle Garibay à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

vitraux Mauméjean boiseries Saint-Sébastien Donostia

Photo CM.

poignée de porte Saint-Sébastien Donostia

Photo CM.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai eu la chance d’être guidée par Leopoldo Langer,antiquaire à Saint-Sébastien, qui connaît parfaitement sa ville et tout ce qui touche à l’Art nouveau.

ramon cortazar calle Zubieta Saint-Sébastien Donostia

Maison construite en 1906 par Ramon Cortazar, 1 E, calle Zubieta à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

fenêtre calle zubieta Saint-Sébastien Donostia

Grande fenêtre au rez-de-chaussée, 1E, calle Zubieta à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

entrée calle zubieta Saint-Sébastien, Donostia

Entrée de la maison du 1 E, calle Zubieta à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

vitraux calle zubieta Saint-Sébastien Donostia

Vitraux de la porte du 1 E, calle Zubieta à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

vitraux calle zubieta Saint-Sébastien Donostia


Détail du vitrail, photo CM,

détails Art nouveau modernistes Saint-Sébastien Donostia

Détails typiquement Art nouveau ou modernistes d’immeubles de Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Leopoldo Langer m’a fait faire un tour de la ville très instructif, en m’amenant dans les quartiers où ce style est particulièrement bien représenté : l’Ensanche Cortazar, selon le plan d’urbanisme d’Antonio Cortazar de 1860, l’Ensanche Goicoa aménagé en 1886 et le quartier San Martin.

manuel Dominguez Barros calle prim Saint-Sébastien Donostia

Immeuble construit en 1905 par Manuel Dominguez Barros, 23 calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia, façade arrière.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

véranda calle prim Saint-Sébastien Donostia

Véranda à l’arrière de l’immeuble du 23, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

balcon calle prim Saint-Sébastien Donostia

Balcon très travaillé de l’immeuble du 23, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ces quartiers forment un genre de corne et sont pris entre le fleuve Urumea qui se déverse dans l’Atlantique et la plage de la Concha.

immeuble Luis Elizalde calle prim Saint-Sébastien Donostia

Immeuble construit par Luis Elizalde en 1906, 28, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ramon Cortazar calle prim Saint-Sébastien, Donostia

Immeuble construit en 1906 par Ramon Cortazar, 17, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

céramique daniel Zuloaga calle Prim Saint-Sébastien Donostia

Les céramiques qui décorent l’immeuble du 17, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia, sont l’oeuvre de Daniel Zuloaga.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

motifs floraux calle prim Saint-Sébastien Donostia

En partie haute, l’immeuble du 17, calle Prim à Saint-Sébastien, Donostia, est orné de motifs floraux.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Malheureusement, le jour où je suis passée à Saint-Sébastien, il faisait un temps épouvantable et les photos ne rendront pas véritablement compte de la beauté des immeubles modernistes que j’ai vues.

immeuble quartier san martin Saint-Sébastien, Donostia

Immeuble du quartier San Martin à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

quartier San Martin Saint-Sénastien Donostia

Immeuble du quartier San Martin à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

portes modernistes Art nouveau Saint-Sébastien Donostia.

Ensemble de portes d’immeubles Art nouveau ou modernistes à Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

C’est une autre incitation à revenir à Saint-Sébastien pour admirer ces constructions sous leur meilleur jour.

ferronneries vitraux kiosque à musique Saint-Sébastien Donostia

Détail des ferronneries et des vitraux du kiosque à musique de Saint-Sébastien, Donostia.
Crédit photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Vous aimerez aussi :

Logrono, porte de la Rioja

 

Florence, l’étourdissante

Abbadia,un château pour un savant basque

Palerme, patrimoine à la dérive

Munich entre fleuve et parcs 

Oustau, patrimoine industriel en déshérence

Saint-Pétersbourg, l’éblouissement 

Amsterdam, entre Art nouveau et Art déco

Riga, ville multiple et vivifiante

Le Palais de la Porte dorée, Art déco et exotique 

Rome, style Liberty

Salies-de-Béarn, la cité de l’or blanc

Anvers, l’opulente

Barcelone et les sortilèges du Modernisme

Lisbonne de place en place

Istanbul, palais, mosquées, bazars et tulipes

Bruges en un jour

Bruxelles Art nouveau Art déco

Vienne, la Ringstrasse a 150 ans 

Budapest, rêve de pierre

Budapest, l’enchantement

Budapest et ses alentours, de Szentendre à Godollo

Oradea, l’Art nouveau voilé et dévoilé

Szeged, Palic et Subotica, l’Art nouveau de la Hongrie à la Serbie

Berlin, mon coup de cœur pour les Hackesche Höfe

Arcachon et sa ville d’hiver, une promenade à la Belle Epoque

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s