Un petit goût de Hongrie à Bordeaux

Quand j’ai entendu parler de pâtisserie hongroise à Bordeaux, j’ai couru. Impossible de laisser passer ce genre d’opportunité quand on aime la Hongrie, comme moi.

fers au four

Des fers au four.

Cette petite boutique montée par un hongrois, dont la famille est dans la pâtisserie depuis cinq générations, et sa compagne française à l’angle de la rue Saint-James et du cours Victor Hugo, à Bordeaux, est un établissement modeste mais sympathique où sont vendues différentes pâtisseries, dont la cheminée, gâteau hongrois traditionnel, des produits sans gluten et des soupes. En fait, la pâte de la cheminée à base de farine, d’œufs et de beurre, parfumée à la vanille, au citron, à l’orange et à la pomme est découpée en longues lanières qui sont enroulées autour d’un cône en métal qui passe au four. Une fois que la pâte est dorée, le gâteau est cuit et prêt à être démoulé. Ce qui donne un genre de tour évidée, croustillante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur. Encore tiède, c’est un petit délice.

D’ici peu, le couple franco-hongrois devrait s’installer plus au large au 52 rue du Mirail et faire salon de thé.

Une boutique toute simple à Bordeaux

Une boutique toute simple à Bordeaux.

Vous aimerez aussi :

Budapest, l’enchantement 

Budapest, rêve de pierre

Budapest et ses alentours de Szentendre à Godollo

Szeged, Palic et Subotica, l’Art nouveau de la Hongrie à la Serbie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s