Millésime, le bien-être jusqu’au bout

Le groupe Millésime a constitué une jolie collection d’hôtels et de restaurants de charme. Des lieux préservés où il fait bon vivre.

salon de la course photo millésime

Salon de La Course, photo Millésime.

Il faut avoir passé un moment dans l’un des établissements du groupe Millésime pour comprendre sa philosophie et s’imprégner de son ambiance. L’Aquitaine est gâtée avec six établissements : la Villa Pastels à Arcachon, Le Manège à Léognan, le Domaine de Raba à Talence, La Course et l’Hôtel de la Tresne à Bordeaux et l’Hôtel de Bouilhac à Montignac, près de Lascaux. Mais Millésime, c’est aussi la Palmeraie à La Baule, le Château de Sacy à Reims et Vins des Pyrénées à Paris. Et il y a les projets avec la réouverture de Raba et la création de Cocorico à Porto, du Soleil d’Or à Genève, de Geneuil 1800 à Valloire. Les partenaires de Millésime choisissent toujours des lieux d’exception, qui ont une âme, une histoire pour pouvoir raconter de belles histoires à leurs clients. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de participer à une dégustation Winefullness dans la cave de La Course. Une expérience un peu particulière car je ne bois pas de vin. Et malgré tout, j’ai apprécié !

Dégustation en pleine conscience

Cette dégustation en pleine conscience conjugue les talents de Virginie Franco, sophrologue, et de Richard Laoué, sommelier du restaurant Le Manège. Virginie Franco amène les participants à lâcher prise pour qu’ils puissent se concentrer sur le vin, sa couleur, son aspect, ses odeurs, son goût. C’est ensuite au tour de Richard Laoué d’intervenir et d’expliquer. Et sans goûter les vins qui nous ont été présentés, je les ai malgré tout appréciés, dans cette ambiance propice à l’éveil des sens.

J’ai profité de ma présence sur les lieux pour visiter la maison d’hôtes de luxe, comme est présentée La Course. Dans cet immeuble bordelais, proche du Jardin Public, j’ai apprécié le grand salon aux canapés moelleux avec sa cheminée et ses livres, où on a envie de rester un après-midi à prendre le thé. Il donne, à l’arrière, sur un petit jardin dont l’arbre central s’illumine la nuit.

arbre lumineux millésime

L’arbre lumineux de La Course, photo Millésime.

Ma curiosité m’a poussée à aller jeter un coup d’œil à la cuisine qui a conservé le charme de l’ancien mais qui est équipée de matériel ultra-moderne, dont un grand réfrigérateur où les hôtes peuvent venir se servir pour un petit en-cas. Et je suis allée faire un petit tour dans les chambres.

cuisine de la course millésime

Cuisine de La Course, photo Millésime.

Au dernier étage, la suite « Les Etoiles » avec son toit verrière, son parquet piqueté de minuscules points lumineux, sa piscine, sa terrasse et sa vue sur Bordeaux est une invitation à la détente. Touche de raffinement supplémentaire, le groupe a ses propres produits d’accueil, avec la gamme éc(h)o élaborée à partir d’ingrédients bio : soins pour le corps dont la sublime Chantilly hydratante et pour le visage en fonctions des différents type de peau. On peut aussi les acheter sur le site.

Les prochaines dégustations Winefullness auront lieu à La Course, les 6 et 20 février sur les appellations du Sud-Ouest et les 6 et 20 mars sur les grands classiques de la rive gauche de Bordeaux. Réservation nécessaire.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Millésime, le bien-être jusqu’au bout »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.