2018, l’année Charles Rennie Mackintosh à Glasgow, sa ville natale

Pour le 150ème anniversaire de la naissance de Mackintosh, Glasgow s’apprête à rendre un grand hommage à cet artiste qui y est né le 7 juin 1868. Architecte et designer, Charles Rennie Mackintosh a abordé l’architecture et les arts décoratifs avec un regard neuf, précurseur du mouvement Arts and Crafts et de l’Art nouveau.

Compte tenu de l’influence majeure de Charles Rennie Mackintosh, Glasgow recevra l’aide de l’Ecosse et de partenaires internationaux pour célébrer le 150ème anniversaire de la naissance de ce dernier. «Mackintosh 150», le nom de cette manifestation, a donné lieu à diverses rénovations et ouvertures de lieu en dehors des temps forts qui vont jalonner 2018. En tout 150 lieux seront partie prenante dans la grande célébration de l’un des initiateurs du «Glasgow Style», aux côtés de Margaret Macdonald, Frances Macdonald et Herbert McNair. Ce groupe connu sous l’appellation «The four» a été actif entre 1890 et 1920.

A la rencontre de Charles Rennie Mackintosh

Rendez-vous donc à Glasgow pour «Mackintosh 150 «  pour mieux connaître cet artiste majeur. A voir, à suivre :

Charles Rennie Mackintosh : créateur du Glasgow Style (Kelvingrove Art Gallery and Museum du 30 mars au 14 août).

Mackintosh at the Willow (215 Sauchiehall street à partir du 7 juin).

Mackintosh House at the Hunterian (Université de Glasgow). Sur le campus universitaire, la galerie d’art du Hunterian a reconstitué la maison du couple formé par Charles Rennie Mackintosh et Margaret Macdonal Mackintosh, son épouse. On pourra y voir une collection d’une rare ampleur de leurs travaux.

Visite du Lighthouse de Mitchell Lane de 40 minutes, une fois par semaine, le samedi à partir de 13 heures.

Mackintosh Queen’s Cross, la seule église conçue par Mackintosh, présentera des dessins de l’artiste.

The Glasgow School of Art accueillera une exposition montrant l’influence de Mackintosh sur la création moderne. Des étudiants serviront de guides pour faire visiter the Glasgow School of Art mais aussi la ville de Glasgow.

Le Glasgow Art Club décoré de dessins au pochoir de Mackintosh, alors âgé de 25 ans, sera ouvert à la visite du début mars à la fin main et d’octobre à décembre. Des réservations (info@glasgowartclub.co.uk) seront nécessaires car les groupes n’excèderont pas 12 personnes.

House for an Art lover montrera une sélection d’œuvres de Mackintosh et d’artistes de la même période (du 18 au 23 juillet).

Scotland Street School s’intéressera aux relations entre Mackintosh et l’éducation et aux curieux symboles qu’il a utilisés.

La Cathédrale de Glasgow à laquelle Mackintosh s’est intéressé pour plusieurs raisons exposera des dessins et des photographies (du 22 octobre au 3 novembre).

Le festival Mackintosh est prévu pour sa septième édition en octobre.

A l’extérieur de Glasgow

L’Oak Room, le salon de thé de Miss Cranston sur Ingram Street, conçu par Mackintosh et fermé depuis des années sera reconstitué par le V&A Dundee’s Scotthish Design Galleries et ouvrira au second semestre.

The Hill House à Helensburgh devrait susciter un intérêt supplémentaire et permettre au National Trust for Scotland de trouver des fonds pour sa sauvegarde.

Le 78 Derngate, à Northampton, est la seule maison conçue en Angleterre par Mackintosh en 1916. Elle servira de lieu d’exposition durant les trois premiers mois de 2018 et devrait accueillir à un événement cet été.

Enfin, les entreprises de Glasgow sont invitées à s’associer à cette célébration. Ainsi, 80 restaurants imagineront plats et boissons autour de Mackintosh.

Pour ne rien manquer, il est prudent de consulter régulièrement le site de « Mackintosh 150 » qui devrait s’enrichir au fil de l’année de renseignements complémentaires.

Glasgow, patrimoine, gastronomie, culture et shopping

Si les amateurs d’Art nouveau associent Glasgow à Charles Rennie Mackintosh, il ne faut pas oublier que cette ville a d’autres attraits avec un riche patrimoine, de beaux bâtiments contemporains, des commerces pour ravir les reines du shopping qui prendront plaisir à arpenter la rue Buchanan. Les évènements et les animations s’y succèdent à un rythme soutenu avec, pour le premier trimestre 2018, le Celtic Connections, festival de musique celtique du 18 janvier au 4 février, la Saint-Valentin d’autant plus que des reliques de Saint-Valentin se trouvent dans la ville baptisé aussi « City of Love » ou le Glasgow Film Festival du 21 février au 4 mars. La gastronomie est aussi en ébullition à Glasgow où se sont ouverts récemment, Bilson Eleven, jouant sur un mélange de saveurs traditionnelles et modernes dans une vieille demeure, Six by Nico, qui propose un menu dégustation en six plats, Chaiwallah West End, un café aménagé dans d’anciennes toilettes publiques, ou Red Bus Bistro, un bus circulant dans les rues de la ville pendant que ses clients se restaurent.

Et l’Ecosse étant la patrie du whisky, passer par Glasgow c’est partir à la découverte de cette boisson avec «Once upon a whisky» sous ses aspects culturels et gastronomiques. A ne pas manquer non plus, dans ce registre, la distillerie Clydeside qui vient d’ouvrir ses portes aux visiteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.