Les Mauméjean ou l’art du vitrail

Pas toujours connus comme ils le mériteraient, les Mauméjean originaires d’Aquitaine et dont les vitraux ornent tant d’églises sortent de l’ombre grâce à l’ouvrage de Benoît Manauté.

Couv-20mm+Vernis.indd

C’est l’histoire d’une dynastie d’artistes aquitains que retrace Benoît Manauté. Car plusieurs membres de la famille Mauméjean se sont impliqués dans la peinture sur verre. Jules-Pierre Mauméjean fut le premier de la lignée à s’intéresser au vitrail en fondant sans doute en 1862 le premier atelier à Pau. Il prend du galon lorsqu’il est nommé en 1882 « Pintor de la Real Casa », ce qui lui ouvre les portes du marché espagnol. En France, Jules-Pierre Mauméjean s’installe en 1890 à Anglet. Suit ensuite une implantation à Madrid à 1903. Les succursales de Barcelone –qui n’arriva pas à s’imposer- et de Saint-Sébastien devaient permettre d’affirmer la présence de Mauméjean sur la péninsule ibérique. La manufacture est aussi présente à Paris. Elle participe à de nombreux salons et expositions et s’offre même un pavillon à l’Exposition des arts décoratifs de 1925. Mais le nom Mauméjean recouvre différentes sociétés où les enfants de Jules-Pierre Mauméjean n’ont pas les mêmes responsabilités. Dans les années 50, la société madrilène Mauméjean Hermanos est même détenu par un actionnaire majoritaire qui n’a aucun lien avec la famille. L’entreprise qui disparaît en 1958 a eu le temps de réaliser de nombreux vitraux tant en France qu’en Espagne mais a aussi exporté en Europe et en Amérique. Elle s’est aussi mise à la mosaïque et a notamment décoré ainsi la chapelle du crématorium du Père-Lachaise. A côté des vitraux religieux, Mauméjean a aussi décoré des immeubles d’habitation ou de grands ensembles comme la verrière du patio du siège de la banque d’Espagne à Madrid, dans les années 30. Les nombreuses illustrations de ce livre permettent de bien appréhender la diversité des créations des Mauméjean. N’ayant vu qu’un vitrail Mauméjean lors d’une visite d’un immeuble Art nouveau de Saint-Sébastien, j’ai particulièrement apprécié cet ouvrage qui m’a montré les multiples facettes de cette manufacture et m’a fait découvrir cette lignée d’artistes.

La manufacture de vitrail et mosaïque d’art Mauméjean, Flambe ! Illumine ! Embrase ! par Benoît Manauté, Editions Le festin

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les Mauméjean ou l’art du vitrail »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s