Strasbourg, capitale de Noël et ville de Traditions

Célèbre pour ses marchés de Noël, Strasbourg perpétue la tradition depuis le Moyen Âge. A cette occasion, la ville attire des amateurs venus des quatre coins de monde. Le spectacle est partout sur la Grande Île, le cœur de la ville, entourée par l’Ill et par le Fossé du Faux Rempart.

strasbourg capitale de Noël

Strasbourg, capitale de Noël.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Vous avez encore quelques jours pour profiter des marchés de Noël de Strasbourg ou préparer votre venue pour l’année prochaine. Car il vaut mieux être prévoyant, la ville étant saturée en décembre. Mais vous pouvez aussi découvrir sous un jour festif dans le cadre d’un autre événement, Strasbourg Mon Amour, dans le cadre de la Saint-Valentin, du 9 au 18 février.

grand arbre de Noël place Kléber strasbourg

Le grand arbre de Noël de la place Kléber à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

La Grande Île où sont concentrées les manifestations se parcourt facilement à pied. Je l’ai arpentée de jour pour découvrir les boutiques du marché et les façades des maisons décorées, comme de nuit pour admirer, le soir venu, les illuminations.

Le plus vieux marché de Noël de France est à Strasbourg

Strasbourg a donné l’exemple à de nombreuses villes qui l’ont suivi.

chalet marché de Noël Strasbourg

Chalet d’un marché de Noël de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Son marché de Noël, le Marché de la Saint-Nicolas, est le plus ancien de France et se tenait autour du 6 décembre sur la place de la cathédrale.

marché Noël place Broglie strasbourg

Allée centrale du marché de Noël de la place Broglie à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

marché de Noël strasbourg

Autour de la cathédrale de Strasbourg, les chalands flânent au marché de Noël.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Il devient le Marché de l’Enfant-Jésus au 16e siècle lorsque la ville devient protestante. Il déménage en 1830 place Kléber, puis en 1870 place Broglie. En 1990, c’est toute la ville qui en profite.

pain d'épices strasbourg

Le pain d’épices décoratif au marché de Noël de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

De nombreuses places de la Grande Île accueillent des chalets, 300 en tout.

foule à strasbourg

La foule est dense entre les chalets.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Vins chauds, pains d’épices et décors de Noël sont les vedettes du marché.

village invité

Village du pays invité, l’Islande en décembre 2017.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

rennes du père Noël strasbourg

Les rennes du Père Noël sont en poste sur cette maison de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

ours attendant le père Noël

Des ours attendant le Père Noël à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Attirée par les décors de la Maison Christian, j’ai testé son chocolat chaud.

façade maison christian strasbourg

Façade de la Maison Christian à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Petite déception, le chocolat avait une consistance aqueuse et le personnel n’est pas très accueillant.

décor maison christian strasbourg

Décor de la cour intérieure de la Maison Christian.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

La majestueuse cathédrale gothique et la place qui l’entoure, constituent un centre d’attraction bien naturel en période de Noël.

cathédrale de strasbourg

Cathédrale de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Son horloge astronomique est l’une des attractions majeures. Si ses décors sont Renaissance, son mécanisme a été rénové entre 1838 et 1842.

horloge astronomique strasbourg

L’un des éléments de l’horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

C’est à 12h30 qu’elle s’anime. Il faut être là bien en avance, à partir de 11h30, pour faire la queue, même quand on a son billet, et assister à la projection du film qui explique ses secrets.

Un patrimoine original

J’ai profité de mon passage à Strasbourg pour apprécier son architecture traditionnelle avec ses maisons à colombages, dont certains bois sont richement sculptés.

ensemble de maison Grande Île strasbourg

Ensemble de maisons face à la Grande Île de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

aperçu des quais strasbourg

Aperçu des quais à Strasbourg depuis la Grande Île.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

maison kammerzell strasbourg

La célèbre Maison Kammerzell du 15e siècle, à côté de la cathédrale de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

détail travail du bois maison strasbourg

Détail du beau travail du bois sur une maison de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Bien évidemment, je suis allée faire un tour du côté de la Petite France dont l’extrémité est protégée par les anciens Ponts-couverts et le Barrage de Vauban.

maison des tanneurs strasbourg

La Maison des Tanneurs à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

vue sur la petite france strasbourg

Vue sur la Petite France à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

tour pont couvert strasbourg

L’une des tours des Ponts-Couverts de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

barrage vauban strasbourg

Barrage Vauban à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Les anciens bâtiments de la Douane et de la Grande Boucherie ont belle allure.

ancienne douane de strasbourg

L’ancienne Douane de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

ancienne grande boucherie Strasbourg

L’ancienne Grande Boucherie de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Le Palais Rohan qui abrite les musées des Beaux-Arts,  des Arts décoratifs et le musée archéologique en impose par sa majesté. Il faut construit sur les plans de l’architecte Robert de Cotte entre 1732 et 1742.

crèche palais rohan strasbourg

Crèche dans la cour du Palais Rohan de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Juste en périphérie de la Grande Île, 1 quai des Bateliers, la Cour du Corbeau est ensemble Renaissance intimiste dont on découvre les charmes petit à petit derrière une porte d’entrée cochère assez discrète.

aperçu de la cour du corbeau strasbourg

Aperçu de la Cour du Corbeau à Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Ancien relais de postal et hostellerie, la Cour du Corbeau a hébergé quelques célébrités dont Turenne, Frédéric le Grand, roi de Prusse, Joseph II, empereur d’Autriche, Rousseau ou Alexandre Dumas.

perspective cour du corbeau strasbourg

Perspective sur la Cour du Corbeau.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

C’est à nouveau un hôtel mais les bâtiments magnifiquement restaurés ont évité de peu la destruction. Un peu plus loin, j’ai poussé jusqu’à l’ancien hôpital civil tout en longueur (près de 150 mètres) et pourvu d’un toit à quatre étages de lucarnes. Cette merveille dont certains éléments remonteraient à 1119 est dans un état de délabrement avancé, inadmissible.

ancien hôpital de strasbourg

Ancien hôpital civil de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Il aurait été reconstruit pour partie en 1721 par Mollinger et Pflug, suite à un grand incendie. Il est doté d’une tour porte du 13e siècle dont la chapelle Saint-Erhard du 15e siècle est inaccessible. Une porte est murée à l’extérieur et je n’ai pas trouvé d’accès ouvert depuis l’intérieur du bâtiment. En face du grand bâtiment, la pharmacie qui arbore fièrement la date de 1537 sur son fronton n’est pas en meilleur état. Dans les caves de cet hôpital se cache une curiosité : les Hospices de Strasbourg, créés en 1395 pour que l’établissement soit auto-suffisant. Amatrice d’eau, je ne suis pas restée insensible devant cet ensemble de foudres et fûts dont certains sont magnifiquement décorés et impressionnants par leur taille.

cave des hospices de Strasbourg

Enfilade dans la cave des Hospices de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Le plus gros qui date de 1881 peut contenir 26 700 litres de vins.

foudre hospices de strasbourg

Magnifique foudre des Hospices de Strasbourg.
Photo : City Breaks AAA+, Claude Mandraut©.

Il n’est pas possible de goûter les vins les plus anciens du 15e siècle mais les viticulteurs de la région qui se sont impliqués dans la restauration de cette institution et l’élevage de leurs vins sur place permettent aux amateurs d’acheter quelques bonnes bouteilles.

Mon hôtel à Strasbourg

J’ai retenu notre chambre à l’hôtel Maison Rouge à Strasbourg, très bien placé, par l’intermédiaire de lastminuteLa vitrine avec de magnifiques ours automates et le hall d’entrée faisaient très bonne impression. Cela s’est arrêté là. Il est indiqué sur le site de l’hôtel « Service attentionné, accueil personnalisé ». La jeune femme au comptoir a été assez désagréable. Quand nous avons insisté pour savoir s’il n’était pas possible d’avoir une chambre avant 15 heures, nous avons été rabroués et finalement on nous a affecté la chambre 627. Une chambre minuscule avec une décoration qui n’avait rien à voir avec ce qui est montré sur le site. Lumière chiche, dispensée par des abats-jour en tissu. Impossible de lire au lit ou de voir. La seule étagère de la penderie était occupée par une couverture. Enfin, le coffre était placé au sol. Il n’est pas très pratique de faire une combinaison à plat ventre et dans le noir. La salle de bains était aussi vieillotte, petite, avec un rideau de douche pour protéger des éclaboussures. Un support de vasque ne permettant pas de poser une trousse de toilette et pas de petite étagère. Le directeur nous a indiqué que le sixième étage devait être refait, mais ce n’est pas signalé sur le site. Il nous a proposé de changer de chambre, ce que nous avons refusé pour éviter des complications supplémentaires. Quant au service en chambre, ce n’est pas non plus la grande classe pour un 4*, même nouvelles normes. Le thé et le café allant avec la bouilloire avaient été oubliés et nos pyjamas jetés en tas sur le lit. Il était indiqué sur le voucher de lastminute que l’hôtel avait un restaurant (il n’en a pas) et que notre chambre était équipée d’une planche et d’un fer à repasser. En fait, seules les suites en ont. Enfin, il est indiqué sur le site de l’hôtel « vitraux anciens, marqueterie Spindler, faïences de Hannong ». J’ai vu des vitraux, seulement dans la cage d’escalier, et pour le reste, je cherche encore. Petit déjeuner correct.

Aller à Strasbourg

Depuis Bordeaux, j’ai pris le vol direct Bordeaux-Strasbourg de VoloteaDépart de bonne heure de Bordeaux et retour assez tard de Strasbourg, ce qui m’a permis de profiter pleinement de mon séjour.

S’informer sur Strasbourg

Le site de l’Office de tourisme de Strasbourg permet de préparer son voyage. Ses bureaux se trouvent face à la cathédrale, un emplacement pratique pour aller chercher des documents, des renseignements ou acheter un pass.

A venir, un article sur l’Art nouveau à Strasbourg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s