Ljubljana, un Art nouveau triomphant et protéiforme

Mon voyage à Ljubljana avait été motivé en grande partie par le patrimoine Art nouveau de cette ville et par ses architectes célèbres dont Maks Fabiani et Joze Plecnik. La capitale de la Slovénie est un champ d’investigation fabuleux pour les amateurs d’architecture.

décor époustouflant banque coopérative ljubljana

Décor époustouflant de la Banque coopérative de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il serait réducteur de se concentrer sur l’Art nouveau à Ljubljana car cette ville est d’une richesse architecturale étonnante. A commencer par ses immeubles baroques qui lui donnent fière allure. Mais l’Art nouveau que j’affectionne tout particulièrement y est joliment traité. Le coup d’envoi Art nouveau a été donné par le pont aux dragons conçu par Jurij Zaninovich en 1901.

pont aux dragons ljubljana

L’un des dragons du pont aux dragons à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Et le tremblement de terre de 1895 qui a ébranlé Ljubljana a permis aux architectes adeptes de l’Art nouveau de trouver quelques terrains libres pour s’exprimer. Miklosiceva cesta et le parc attenant foisonnent d’immeubles remarquables. Mais Il y en a aussi ailleurs. Le centre de Ljubljana est assez ramassé, il ne faut pas se priver de l’arpenter dans tous les sens.

Le long de Miklosiceva cesta, l’Art nouveau en majesté

Juste avant l’embranchement de Miklosiceva cesta, la maison Hauptman (2 Wolfova Ulica) construite en 1873 avait été épargnée par le tremblement de terre mais son nouveau propriétaire, Adolf Hauptman, a confié sa rénovation à Ciril Metod Koch qui l’a transformée avec des céramiques de couleurs.

maison hauptman ljubljana

La maison Hauptman à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tout près, 3 Copova ulica, la Caisse d’épargne de Ljubljana, qu’on doit à Josip Vancas, est aussi une belle réalisation Art nouveau.

ancienne caisse d'épargne ljubljana

Ancienne Caisse d’épargne de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En face de la maison Hauptman, séparée par l’église Franciscaine de l’Annonciation à Marie, la Galerija Emporium, 1 Trubarjeva cesta, dessinée par Friedrich Sigmundt est restée depuis 1903 un grand magasin dont la porte est protégée par une élégante marquise.

galerija emporium ljubljanan

Galerija Emporium à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

entrée galerija emporium ljubljana

Entrée de la Galerija Emporium à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’escalier central à double révolution joue sur les transparences.

escalier double révolution galerija emporium ljbubljana

Escalier à double révolution de la Galerija Emporium à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

4, Miklosiceva cesta, la Banque de prêts bancaires construite en 1907 par Josip Vancas est un vaste bâtiment sur la façade duquel est utilisé tout le vocabulaire du style Art nouveau : carreaux bleus, motifs végétaux, ferronneries aériennes et personnages en partie haute.

immeuble du 4 micklovisceva cesta ljubljana

Imposant immeuble du 4 Miklovisceva cesta à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

ferronneries et carreaux bleux 4 miklovisceva cesta ljubljana

Détail des ferronneries des balcons et de l’habillage en carreaux bleus du 4 Miklovisceva cesta à Ljubljana
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

art nouveau 4 miklovisceva cesta ljubljana

Pavillon en hauteur de la partie centrale du 4 Miklovisceva cesta avec tous les attributs Art nouveau, des femmes dans leurs draperies aux motifs floraux.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le Grand Hôtel Union, 1 Miklosiceva cesta, occupe tout un pâté de maison.

grand hôtel Union Ljubljana

Grand Hôtel Union à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’architecte Josip Vancas avait veillé à en faire un bâtiment ultra-moderne avec l’électricité, le chauffage central et des ascenseurs.

Guirlande de marguerites grand hôtel union

Guirlande de marguerites sur la façade du Grand Hôtel Union.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La Banque coopérative d’Ivan Vurnik, 8 Miklosiceva cesta, est sans doute le bâtiment le plus original de Ljubljana toutes époques confondues.

reflets orangés banque coopérative Ljubljana

Au soleil couchant, le rose de la Banque coopérative de Ljubljana se pare de reflets orangés.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il puise son inspiration dans les traditions de la Slovénie. Edifié en 1921, sa façade est décorée par Helena Vurnik, l’épouse de l’architecte née à Vienne.

malgré la force des couleur la façade est harmonieuse

Malgré la force des couleurs et l’abondance des motifs, la façade de la Banque coopérative reste harmonieuse.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les couleurs sont vives. Sur fond orange, fenêtres, avant-toit et étages sont soulignés de motifs bleus et jaunes qui donnent à cette façade un pouvoir hypnotique.

décor sur toutes les parties de la banque coopérative de Ljubljana

Aucune partie de la façade de la Banque coopérative de Ljubljana n’est dépourvue de décor.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

J’ai pu pénétrer dans le hall de la banque, l’éblouissement continue avec des motifs de ce genre qui habillent les murs et de somptueuses fresques.

intérieur banque coopérative Ljubjljana

Intérieur de la Banque coopérative de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

bois travail soigné banque coopérative ljubljana

Travail très soigné des portes entourées par des motifs reprenant les couleurs des motifs de la façade de la Banque coopérative de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Malheureusement, il m’a été interdit de prendre des photos. Le bâtiment du 16 Miklosiceva cesta imaginé par Max Fabiani est beaucoup plus sobre.

rigueur du 16 médaillon en céramique

Rigueur du 16 Miklosiceva cesta égayé par les portraits en céramique en partie haute.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les portraits en céramique qui sont apposés en partie haute sont de l’artiste autrichien Franz Kirsch. La maison Regalli, 18 Miklosiceva cesta, qui a été édifiée entre 1904 et 1906 est dotée d’une tourelle d’angle envahie par un décor de végétation.

maison regalli à ljubljana

Maison Regalli à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

athlètes supportant la tourelle d'angle de la maison regalli

Dex athlètes supportant la tourelle d’angle de la maison Regalli.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

porte de la maison regalli ljubljana

Porte de la maison Regalli.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

décors discrets avant-toit maison regalli ljubljana

Décors discrets de l’avant-toit de la maison Regalli.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Semblant lui répondre au 20 Miklosiceva cesta, la maison Krisper, un autre immeuble d’angle est lui aussi pourvu d’une tourelle.

maison krisper à Ljubljana

La maison Krisper à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Maks Fabiani l’a entouré d’arabesques en « coup de fouet » ponctuées de pastilles bleues, jaunes et roses.

décors en hauteur de la maison krisper ljubljana

Détail des décors en hauteur de la maison Krisper.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Dans la rue perpendiculaire, Tavcarjeva ulica aux numéros 10,11, 13 et 15 quelques immeubles valent le détour.

du rond sur la façade du 11 tavcarjeva ulica

Le rond en tant que motif repris sur le balcon et sur la façade, 11 Tavcarjeva ulica.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le numéro 10 est assez spectaculaire avec ses ondes gravées dans le relief du revêtement et l’or qui rehausse les reliefs de la façade.

10 travcarjeva ulica

Très équilibré, cet immeuble raffiné du 10 Tavcarjeva ulica à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

avant toit et fenêtre 11 Tavcarjeva ulia ljubljana

Détail de l’avant-toit et du décor des fenêtres du 11 Tavcarjeva ulica.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

entourage fenêtres 11 tavcarjeva ulica ljubljana

Entourage des fenêtres du 11 Tavcarjeva ulica modifiant leur forme par effet d’optique.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Autour du parc Miklosicev, l’Art nouveau s’expose à Ljubljana

Longeant Miklosiceva cesta, le parc Miklosicev dont le réaménagement avait été confié à Maks Fabiani en 1899, après le tremblement de terre de 1895, est cerné de bâtiments Art nouveau réalisés entre 1900 et 1907. L’imposante maison Cuden est couronnée d’un globe, 3 Cigaloteva ulica.

maison cuden à ljubljana

Maison Cudent à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

décor sgraffites ljubljana

Décor subtil de sgraffites sur la maison Cuden à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La maison Pogacnik,Au 1 Cigaletova ulica, le porche  de la maison Pogacnik est surmonté d’une femme bras écartés.

maison pogacnik ljubljana

Maison Pogacnik à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La maison Hribar, 2 Tavcarjeva ulica, est l’œuvre de Maks Fabiani qui a posé sur ses façades qui ondulent de superbes petites têtes de lion dorée.

maison hibrar ljubljanan

La maison Hribar par Fabiani à Ljubjlana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

tête de lion dorée sur maison hribar ljubljana

Des têtes de lion dorées surmontent les fenêtres de la maison Hribar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La maison du 3 Dalmatinova ulica est, pour partie, couverte de damiers en céramique.

damiers bleus sur fond jaune à Ljubljana

Damiers bleus sur fond jaune, 3 Dalmatinova ulica à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tandis que l’ancienne Banque agricole, 1 Dalmatinova ulica, 44 Slovenska ulica, a été orné par Ciril Metod Koch a orné de carreaux sous l’avant-toit et de paniers fleuris peints et rehaussés de céramique autour des fenêtres du premier étage.

ancienne banque agricole de Ljubljana

Ancienne banque agricole de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

motifs fleuris rehaussés de céramique ljubljna

Les motifs fleuris qui décorent les fenêtres de l’ancienne banque agricole son rehaussés de céramiques.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

De l’Art nouveau au gré des promenades à Ljubljana

Plus épars dans Ljubljana, d’autres immeubles s’inscrivent aussi dans la mouvance Art nouveau. Ainsi, j’ai été étonnée par la façade harmonieuse du bâtiment 9 Beethovnova ulica, constellée de petits carrés dorés.

frise carreaux dorés ljubljana

Frises de petits carreaux dorés 9 Beethovnova ulica à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La maison allemande est en fait, un grand ensemble 11 Slovenska cesta, qui avait été commandé par la Caisse d’épargne carniolienne au cabinet d’architecte d’Ernest Schäfer pour loger ses employés. Le nom du bâtiment est lié au fait que cette banque avait des capitaux allemands.

maison allemande 11 slovenska cesta ljubljana

La maison allemande, grand complexe 11 Slovenska cesta à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette réalisation qui adopte la rigueur de la Sécession viennoise n’est pas entretenue comme elle le mériterait.

angelot couronne céramique

Angelot de la maison allemande avec sa couronne en céramique.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Au rez-de-chaussée, l’espace de galerie marchande qu’elle abritait est plus ou moins abandonnée, sur le côté 8 Gradisce ulica, le bâtiment n’est pas mieux conservé.

raffinement détails de l'avant-toit maison allemande ljubljana

Raffinement des détails de l’avant-toit de la maison allemande à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais sur cette rue, le bâtiment est encore plus ample et au centre, les deux derniers étages sont aménagées en galerie.

céramiques de la maison allemande à ljubljana

Les céramiques jouent un rôle important dans la décoration de la maison allemande à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les trois angelots en terre cuite sont protégés par un genre de chapeau en tôle qui nuit à leur beauté.

façade maison allemande côté gradisce ulica ljubljana

Façade de la maison allemande, côté Gradisce ulica.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Reste, l’équilibre des volumes, le charme des angelots et l’apport de céramique   noire, blanche et or qui soulignent portes et fenêtres et qui est aussi utilisée pour les couronnes que portent les chérubins.

porte d'entrée gradisce ulica ljubljana

L’une des portes d’entrée de la maison allemande sur Gradisce ulica.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

ensemble homogène maison allemande ljubljana

La maison allemande composait un ensemble parfaitement homogène. Les réverbères sont parfaitement en adéquation avec le style de l’immeuble.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

1 Erjavceca cesta, le Théâtre national dramatique slovène par Alexander Graf est assez classique.

théâtre d'art dramatique slovénie

Théâtre d’art dramatique de Slovénie à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’ancien lycée de jeune fille de Maks Fabiani qui est désormais occupé par le Ministère des affaires étrangères affiche une fausse simplicité très élégante avec ses lignes fluides.

ancien lycée de jeunes filles de fabiani

Ancien lycée de jeunes filles de Fabiani.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Joze Plecnik, un architecte singulier

Joze Plecnik (1872-1957) est un architecte slovène dont l’œuvre est particulièrement originale.

triple pont ljubjlana plenik

Le célèbre triple pont de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elève d’Otto Wagner à Vienne, il a travaillé à Vienne, à Prague et bien évidemment à Ljubljana où son œuvre ne passe pas inaperçue. Le triple pont construit entre 1929 et 1932 est particulièrement marquant car il fait la jonction entre la Vieille Ville et la ville du XIX ème siècle. Plecnik a eu l’idée faussement simple d’entourer deux nouvelles travées le pont central qui remontait à 1842 et qui était devenu insuffisant pour le trafic. Des escaliers permettent de descendre vers la Ljubljanica. Le tout forme un ensemble en forme de z parfaitement harmonisé grâce aux rambardes en pierre qui borde le pont de tous les côtés.

marché côté ljubljanica

Marché côté Ljubljanica.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Juste à côté, il a fait du marché couvert (1940-1945) une longue galerie à colonnades qui longe la Ljubljanica avec des espaces entre les bâtiments pour alléger le bâtiment.

galerie marché ljubljana

Partie galerie du marché de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En fait, cette halle étroite et toute en longueur se compose de différentes échoppes en retrait, derrière la galerie. Une sobriété et une élégance qui me font plus penser à un lieu de détente ou de culture.

esplanade du marché de Ljubljana

Une esplanade sépare les deux bâtiments du marché de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais ce cadre aux lignes équilibrées et élancées sont un bel hommage aux produits du terroir et aux professionnels qui les travaillent. Plecnik a aussi recomposé la cour d’un ancien couvent des chevaliers teutoniques (1952-1956) devenu un établissement scolaire.

couvent réaménagé par plecnik ljubljana

Couvent réaménagé par Plecnik à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On retrouve là le dessin épuré de Plecnik dans la pergola, les luminaires et la tour sur laquelle viennent s’encastrer des jarres.

arcades sur plusieurs étages ancien couvent ljubljana

Arcades sur plusieurs étages de cet ancien couvent de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En face le bâtiment à arcades est décoré de sgraffites.

pergola aménagée par Plecnik ljubljana

Pergola aménagée par Plecnik dans l’ancien couvent à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

tour servant de support à jarres Plecnik

Tour servant de support à des jarres dans la cour de cet ancien couvent de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

escalier menant à la pergola

Escalier menant à la pergola.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tout près de là, Plecnik a aussi érigé le monument à Napoléon et à l’Illyrie (1929). Sur cet obélisque placé de façon à être vu depuis Vegova ulica et Rimska cesta brille le visage doré de Napoléon.

obélisque à Napoléon à ljubljanan

Obélisque à Napoléon à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Toujours dans le même secteur, la somptueuse bibliothèque universitaire nationale (1936-1941), 1 Turjaska ulica, considérée comme le bâtiment le plus important de l’architecte dans son pays natal.

silhouette bibliothèque Ljubljana

Au milieu de constructions anciennes se détache la silhouette de la bibliothèque universitaire de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il a été construit à la place d’un palais détruit à l’occasion du tremblement de terre de 1895. Il se compose de quatre ailes formant un carré autour d’une cour centrale.

imposante façade bibliothèque universitaire ljubljana

Imposante façade de la bibliothèque universitaire de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La façade est saisissante avec sa composition de briques rouges et de blocs de pierre grise taillés en relief.

porte en saillie bibliothèque Ljubljana

Porte en saillie de la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

De nombreuses fenêtres viennent en outre s’insérer dans ce gigantesque canevas. La porte principale est à la mesure du bâtiment : massive et impressionnante.

tête de chevaux en guise poignées de porte ljubljana

Sculpture de têtes de chevaux en guise de poignées de porte de la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

haute colonne vitrage plecnik

Sur la façade latérale de la bibliothèque, Plecnik a installé une haute colonne devant une partie vitrée.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

porte latérale bibliothèque ljubljana

Porte latérale de la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

haute colonne vitrage plecnik

Sur la façade latérale de la bibliothèque, Plecnik a installé une haute colonne devant une partie vitrée.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle donne l’impression d’être à la hauteur de son rôle de gardienne des livres que renferme la bibliothèque.

montée vers salle de lecture de la bibliothèque de Ljubljana

Montée vers la salle de lecture de la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’escalier central dans le prolongement de la porte est encadré par de hautes colonnes en pierre noire veinée, un ensemble majestueux et presque intimidant qui conduit à la salle de lecture, le saint des saints.

premier étage bibliothèque ljubljana

Le premier étage de la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

J’ai pu y pénétrer derrière un étudiant qui avait une carte magnétique d’accès mais interdiction de prendre une photo de cette vaste salle aux suspensions puissantes ou même d’y rester.

jeu de colonnes bibliothèque Ljubljana

Au-dessus de l’escalier, jeux de colonnes à la bibliothèque de Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je suis revenue dare-dare contempler le hall qui, à lui seul, mérite qu’on s’attarde dans cette bibliothèque hors norme. Le lycée qui se trouve 1 Subiceva ulica (1939-1941) dont la façade est scandée par une série d’arcades est moins démonstratif.

lycée plecnik ljubljana

Lycée dessiné par Plecnik à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je regrette de n’avoir pas eu le temps la maison de Plecnik, 4 karunova, dans le quartier de Trnovo, en revanche en revenant de Bled, je me suis arrêtée à Kranj. Une ville agréable mais qui ne correspondait pas à la description dithyrambique du guide.

Bâtiment à arcades de kranj

Bâtiment à arcades de Kranj.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Me promenant, j’ai été irrésistiblement attiré par un curieux bâtiment, 27 Koroska cesta, qui m’a fait penser à Plecnik.

porte du bâtiment de kranj

Porte du bâtiment de Kranj.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Sa taille imposante à l’échelle de Kranj m’a même incitée à croire que c’était un bâtiment public : arcades, longue galerie à l’avant du bâtiment, réverbères assortis et intégrés, porte imposante. Renseignement pris, il s’agissait d’une construction privée dessinée en 1936 au cours d’un séminaire de Plecnik par Niko Bezek, le frère du propriétaire, un chirurgien. Cette construction avait vocation professionnelle aux rez-de-chaussée, les appartements se trouvaient à l’étage. Un ensemble spacieux pour un célibataire.

Si je n’ai pas pu répertorier toutes les créations de Plecnik à Ljubljana ou alentours, j’ai vu au gré de mes déambulations des bâtiments contemporains à ses travaux ou postérieurs dégageant une certaine force et ornés des attributs du pouvoir qu’ils abritent quelque institution ou un établissement bancaire.

statues projetant idée de force ljubljana

Au bout de Mikloviceva ceva, cet immeuble plus tardif est orné des statues projetant une idée de force.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

entrée de la banque de slovénie bien gardée à ljubljana

L’entrée de la Banque de Slovénie à Ljubljana est bien gardée.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

s'orientant vers l'Art déco un immeuble de Ljubljana

S’orientant vers l’Art déco, un immeuble à la façade rigoureuse Cankarjeva cesta à Ljubljana.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ce langage architectural vaut la peine d’être décrypté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s