Santillana del Mar, une plongée dans l’histoire

Du Moyen Age à la Renaissance, Santillana del Mar a connu une période faste. La ville a su préserver son patrimoine. Ce petit joyau de la Cantabrie invite à une promenade hors du temps.

charme de santillana del mar belles pierres fontaine

Tout le charme de Santillana del Mar : maisons anciennes, belles pierres et fontaine.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Avec ses rues pavées qui parfois suivent les ondulations du terrain, ses maisons anciennes bien entretenues et souvent fleuries, Santillana del Mar amène le visiteur dans une autre dimension.

immeubles anciens santillana del mar

Immeubles anciens mais de style et d’époque différents à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Et, paradoxalement, le nombre important de touristes ne m’a pas gênée, pas plus que les boutiques de souvenirs ou les restaurants souvent installés dans des jardins intérieurs protégés par des murs en pierre.

boutiques dans les rues de santillana del mar

Boutiques en tous genres dans les rues de Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le dépaysement est là, le charme opère. Il n’y a pas de fausses notes. Les voitures étant interdites, une certaine quiétude pénètre le promeneur.

collégiale rue fréquentée santillana del mar

On aperçoit la collégiale au bout de cette rue très fréquentée de Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Pas de bicyclettes non plus ni de trottinettes ni de Segways pour importuner le piéton.

maison fleurie santillana del mar

Une maison particulièrement bien fleurie à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Et si le centre historique de Santillana del Mar est assez ramassé, celui qui veut admirer un élément d’architecture, étudier les débords de toits qui s’ornent de plusieurs épaisseurs de bois travaillé ou contempler un blason aura besoin d’un peu de temps pour rassasier sa curiosité.

épaisseurs bois sculpté toiture santillana del mar

Plusieurs épaisseurs de bois sculpté pour terminer la toiture.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le voyageur qui visite Santillana del Mar semble être d’une nature assez paisible. Le cadre ne se prête pas aux enterrements de vie de garçons déjantés ni aux débordements nocturnes.

lavoir santillana del mar

Autour du lavoir de Santillana del Mar, il y a toujours du passage.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les chiens autochtones se promènent en liberté dans l’espoir de grappiller quelques miettes de bizcocho, de sobao ou de quesada et accueillent cordialement les touristes à quatre pattes qui viennent chez eux.

plaza mayor santillana del mar

Sur la Plaza Mayor de Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mes repères à Santillana del Mar

La naissance de la ville est liée à l’arrivée au VIIIème siècle de moines qui transportaient les reliques de la martyre Juliana, Santa Juliana qui donna son nom à la ville. La collégiale actuelle de Santa Juliana qui se trouvait sur le chemin de Saint-Jacques-de Compostelle ne remonte pas à cette époque et le retable de l’église est daté du XV ème siècle.

collégiale santillana del mar

La collégiale de Santillana del Mar aussi belle de jour que nuit.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A Santillana del Mar, on trouve aussi bien des tours de style gothique et militaire comme la tour du Merino et celle de Don Borja, toutes deux sur la plaza Mayor, autrefois place du marché.

Torre don Borja Santillana del mar

Torre de Don Borja à Santillana del Mar, à gauche.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

tour de borja et maison valdieso santillana del mar

La tour de Borja et au fond, dans la pénombre, la maison de Valdivieso à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On y voit aussi des bâtiments plus tardifs Renaissance ou baroque comme le palais des Velarde ou les maisons palais de Barreda-Bracho, de Valdivieso ou de l’archiduchesse Marguerite d’Autriche, circuits qu’on peut trouver sur le site de l’office du tourisme de Santillana del Mar.

maison des barreda bracho santillana del mar

La maison des Barreda Bracho a été transformée en parador à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

palais velarde santillana del mar

Palais Velarde à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les bâtiments moins célèbres sont tout aussi intéressants car, par l’ensemble qu’ils constituent, ils donnent à la ville son cachet.

plaza mayor mairie tour de don borja santillana del mar

Autour de la Plaza Mayor de Santillana del Mar se regroupent des bâtiments importants tels que la mairie ou la tour de Don Borja.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

mairie de santillana del mar de toutes les couleurs

La mairie de Santillana del Mar de toutes les couleurs.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Si je n’ai pas pris le temps de m’arrêter au musée del Barquillero, j’ai visité le musée de la Torture où sont visibles les instruments utilisés par l’inquisition espagnole mais aussi d’autres dispositifs plus récents.

musée del barquillero santillana del mar

Musée del Barquillero à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Il est toujours instructif de voir jusqu’où l’homme peut aller dans sa cruauté.

palais de santillana del mar restauré

Un petit palais de Santillana del Mar parfaitement restauré.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mon petit plaisir à Santillana del Mar

Il y a toujours la queue devant ce petit commerce monté en 1950. Dans une ambiance bon enfant, on vient chercher à la Casa Quevedo (8 calle del rio) son verre de lait de vache frais qu’on accompagne ou non de biscuits maison.

comptoir casa quevedo santillana del mar

Le comptoir de la Casa Quevedo à Santillana del Mar pour boire un verre de lait.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On boit son lait debout, sur place ou en s’asseyant sur un muret près du lavoir tout proche et on rend le verre. Un petit plaisir bien innocent qui ramène en enfance.

Mon hôtel à Santillana del Mar

Il serait téméraire de vouloir se loger en pleine saison à Santillana del Mar sans avoir fait sa réservations plusieurs semaines à l’avance car les hôtels affichent complets en été. J’avais choisi la Casa del Organista qui semblait sympathique.

casa del organista santillana del mar

La Casa del Organista à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette auberge 2* a contribué à rendre notre séjour parfait. Ce petit établissement occupe un bâtiment du XVIII ème où logeait effectivement l’organiste du village. Il n’a pas été dénaturé et a conservé ses poutres et ses parquets taillés à la serpe.

chambre casa del organista santillana del mar

Une chambre à la Casa del Organista.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Des petits salons sont aménagés aux différents niveaux. Les chambres confortables aux couleurs chaleureuses sont dotées d’une salle de bains bien équipée. Les produits d’accueil sont étonnants pour un 2* avec notamment des brosses à dents et dentifrice ou un rasoir et mousse à raser, sans parler des habituels shampoings et gels bain et douche. Petit plus bien agréable, notre chambre donnait sur un grand balcon fermé avec chaises et petit table dont on pouvait remonter les stores et ouvrir les fenêtres.

grand balcon protégé casa del organista santillana del mar

Un grand balcon protégé pour prolonger ma chambre à la Casa del Organista.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le petit-déjeuner offrait une bonne variété de fromages, de charcuterie et de gâteaux avec en plus du jus d’orange pressé à la main, pain grillé, à la demande, et de savoureuses confitures maisons. Pour profiter du beau temps, nous avons pris notre petit-déjeuner sur la vaste terrasse tous les matins.

terrasse casa del organista santillana del mar

Une terrasse ensoleillée pour prendre son petit déjeuner à la Casa del Organista à Santillana del Mar.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Un moment magique car, alors que les touristes passaient en rangs serrés dans la rue, nous pouvions contempler les chevaux galopant dans les prés en face de nous, en écoutant chanter le coq.

arrière casa del organista Jardin prairies santillana del mar

L’arrière de la Casa del Organista donne sur des jardins et des prairies.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Nous avons aussi apprécié l’écoute du personnel aux petits soins, cherchant toujours à faire plaisir au client. Rafael qui anime la Casa del Organista parle bien le français est particulièrement prévenant et attentif. L’hôtel qui propose le wifi est en outre doté d’un parking gratuit pour les clients. Un atout supplémentaire car sinon, à Santillana del Mar, il faut se garer dans le parking public payant à l’entrée de la ville, ce qui n’est pas très pratique même si cela contribue à préserver l’ambiance de la ville.

blason santillana del mar

A Santillana del Mar, les beaux blasons abondent.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s