Bratislava, entre Danube, patrimoine et Art nouveau

Bratislava, Pozsony, Presbourg, Presporok, plusieurs noms au fil de l’histoire mais une seule ville, désormais la capitale de la Slovaquie. Bratislava, une ville où il fait bon flâner.

église bleue odon lechner bratislava

L’Eglise bleue d’Odon Lechner à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Petite parenthèse dans notre programme viennois avec une journée passée à Bratislava, par voie fluviale, comme semblent le faire de nombreux Viennois. Départ sur le canal du Danube à Vienne depuis le débarcadère Wien city au niveau du restaurant Motto am Fluss. On rejoint ensuite le fleuve et quelques 75 minutes plus tard, on se retrouve à Bratislava. L’arrivée sur Bratislava n’est pas très agréable car on aperçoit de sinistres constructions modernes qui ont mal vieilli, donnant sur le Danube.

couleurs tendres bratislava

Harmonie de couleurs tendres dans les rues de Bratislava. Ici du vert…
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

orange et blanc bratislava

Là de l’orange et du blanc.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le plaisir n’en est que plus grand lorsqu’on débarque et qu’on s’achemine vers la Vieille Ville de Bratislava qui a gardé son cachet et son charme avec ses palais baroques, ses beaux immeubles et ses rues si vivantes.

ruelle invitant à la découverte

Une ruelle qui invite à la découverte.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

rue courbée bratislava

Belle ampleur d’une rue doucement courbée à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La petite place Rudbayovo a un petit air désuet.

place rudnayovo Bratislava

En sortant du bateau, la place Rudnayovo à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La cathédrale Saint-Martin qui est juste derrière possède de magnifiques stalles.

cathédrale saint martin bratislava

Cathédrale Saint-Martin de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

décors animaliers cathédrale Bratislava

Décors animaliers des stalles de la cathédrale de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le cœur historique étant ramassé dans un périmètre assez réduit, il est facile de le sillonner à pied en passant et en repassant par la place centrale Hlavene organisée autour de la fontaine Maximilien et sur laquelle se trouve l’ancien Hôtel de ville de Bratislava.

ancien hôtel de ville Bratislava

L’ancien Hôtel de Ville de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

place Hlavene napoléon bratislava

La place Hlavne au coeur de Bratislava. A droite, la statue de Napoléon 1er.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On y voit aussi Napoléon accoudé à un banc. A Bratislava cette statue est loin d’être la seule. La plus populaire étant sans doute celle d’un ouvrier ou d’un soldat qui sort d’une bouche d’égout.

ce personnage attire les foules à Bratislava

Ce personnage attire les foules à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Les bâtiments phares de Bratislava

Le château de Bratislava planté sur la colline, dont l’origine remonte à 907 est bien évidemment une construction qui a marqué l’histoire de la ville même s’il a été remanié à de nombreuses occasions et s’il a été détruit par le feu en 1811.

château bratislava

Sur les hauteurs, le château de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Ancienne résidence de l’archevêque d’Esztergom à la façade classique, le palais primatial abrite désormais la mairie de Bratislava. Fait historique, c’est dans ce palais que fut signé le traité de Presbourg le 26 décembre 1805, après la victoire de Napoléon 1er à Austerlitz.

ancien palais primatial bratislava

Ancien palais primatial de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Quant à la porte Michel, elle est la seule porte des remparts de Bratislava qui est encore en place. Le théâtre national slovaque néo-baroque de 1886 a été dessiné par les architectes viennois Felder et Helmer.

théâtre national slovaque bratislava

Le Théâtre national slovaque à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

porte michel bratislava

Au fond, la porte Michel à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En revanche, la Redoute plus tardive, de style éclectique, a été construite entre 1911 et 1915 par les Hongrois Jakab et Komor.

la redoute bratislava

Derrière ces arbres se devine la silhouette imposante de la Redoute à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

porte riche redoute bratislava

Porte très riche de la Redoute de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

arrière redoute bratislava

L’arrière de la Redoute de Bratislava est aussi soignée que sa façade.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’université Komenski, place Safarikovo, légèrement excentrée par rapport à la Vieille Ville remonte à 1927.

université komensky bratislava

L’université Komensky à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Elle a été conçue par Krupka. Quelques bâtiments illustrent l’architecture de l’époque communiste de Bratislava.

bâtiment esprit construction communiste

Face à l’Eglise bleue, un bâtiment abandonné, dans l’esprit des constructions communistes.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

travailleurs à l'ouvrage Bratislava

Des travailleurs à l’ouvrage pour donner le bon exemple.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le pont SNP qui enjambe le Danube à l’aplomb du château a été mis en service en 1972 après cinq ans de travaux et a fait l’objet de travaux de rénovation entre 2003 et 2005. Long de 430 mètres, ce pont à haubans est équipé d’un pylône de 95 mètres de haut auquel on accède par un ascenseur qui monte à la vitesse de 3 mètres à la seconde.

pont snp enjambe Danube à Bratislava

Le pont SNP enjambe le Danube à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je n’y suis pas allée mais, c’est paraît-il, un point d’observation de la région étonnant. Le restaurant UFO est installé à 85 mètres de haut dans l’espace de soucoupe volante qui couronne le pylône.

Odon Lechner à Bratislva

Je plaide coupable, j’avoue, mon voyage à Bratislava était motivé par l’Eglise bleue ou église Sainte-Elisabeth.

église bleue ou église sainte élisabeth bratislava

L’Eglise bleue ou église Sainte-Elisabeth de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Impossible de résister à l’attraction de ce bâtiment imaginé par l’architecte hongrois, Odon Lechner qui est à l’origine du courant Art nouveau magyar.

médaillon en mosaïques saint-élisabeth église bleue bratislava

Médaillon en mosaïques italiennes représentant Sainte-Elisabeth.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Cette église de Bratislava consacrée le 11 octobre 1913 est dotée d’une tour de 36,80 mètres de haut.

détails motifs décoratifs église bleue bratislava

Détails des motifs décoratifs de l’Eglise Bleue.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

architecture travaillée église bleue bratislava

Une architecture très travaillée pour l’Eglise bleue de Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Mais au-delà du style très reconnaissable du style d’Odon Lechner, ce qui frappe c’est la couleur bleue de ce bâtiment, assez inhabituelle pour une église.

porte entrée principale église bleue bratislava

Porte d’entrée principale de l’Eglise bleue.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

En outre, ses reliefs sont soulignés par de minces cordons de mosaïques bleu plus foncé et des motif en mosaïques argent viennent ponctuer la façade.

intérieur église bleue bratislava

Intérieur de l’Eglise bleue à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

presbytère église bleue bratislava

Presbytère de l’Eglise bleue à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Je n’ai pu qu’apercevoir l’intérieur protégé par une grille.

lycée bratislava odon lechner

Le lycée de Bratislava créé par Odon Lechner.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Tout à côté, le lycée construit entre 1904 et 1907 est aussi une création d’Odon Lechner.

arrière lycée bratislava

Arrière du lycée avec sa cour de récréation.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

L’Art nouveau à Bratislava

L’Art nouveau a été propagé à Bratislava par d’autres architectes qu’Odon Lechner.

maisons aux tulipes bratislava

La maison aux tulipes avec ses guirlandes de fleurs à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La Maison aux tulipes, 10 rue Sturova, bien rénovée et transformée en hôtel a été imaginée par Jeno Schiller.

maison aux tulipes balcons bow window bratislava

La maison aux tulipes s’ornent de balcons et de bow window sur ses façades qui ne sont pas exactement symétriques.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

A côté, mais en moins bon état, au 12 rue Sturova, un immeuble de 1903 que l’on doit à Komor et Dezso.

immeuble komor et dezso mériterait rénovation bratislava

Cet immeuble de Komor et Dezso à Bratislava mériterait d’être rénové.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Un immeuble tout en longueur, dans l’esprit de la Sécession viennoise, 2 rue Gondova a été construit entre 1911 et 1912 par Josef Von Rittner.

josef von Rittner Bratislava

Un immeuble de Josef von Rittner à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Place Safarikovo, deux constructions sont font remarquer au n°2 et au n°12 : une maison verte (1902-1904) et une autre d’un beau rose orangé soutenu (1904). Il reste des doutes sur les architectes qui y ont travaillé.

jeno schiller bratislava art nouveau

Jeno Schiller aurait-il conçu cet immeuble Art nouveau de Bratislava ?
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

écureuil art nouveau bratislava

L’Art nouveau puise souvent son inspiration dans la nature. Ce petit écureuil avec ses glands s’inscrit bien dans ce courant.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On pense que Jeno Schiller aurait pu faire la première, tandis qu’on attribue la seconde au tandem Komor-Dezso.

art nouveau komor deszo bratislava

On attribue cette construction Art nouveau de Bratislava à Komor et Deszo.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Enfin, place Hlavné au milieu de la Vieille Ville, le bâtiment de la Kooperativa Vienna Insurance Group est l’œuvre d’Albert Korossy et de Geza Kiss en 1910.

façade café roland bratislava

Façade du Café Roland à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

café roland détail façade bratislava

Détail de la façade de l’immeuble du Café Roland.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Sa façade jaune et blanche est harmonieuse et équilibrée. Le Café Roland est installé au rez-de-chaussée.

porte entrée café roland bratislava

Porte d’entrée de l’immeuble du Café Roland.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

La salle est aussi intéressante avec ses piliers décorés en partie de haute de mosaïques.

salle café roland bratislava

Salle du Café Roland à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

On y pénètre par une porte très travaillée en cuivre martelé.

Mes regrets

Par manque de temps, je n’ai pas pu visiter le palais rococo Mirbach (1768-1770) où sont exposées des têtes de l’artiste Franz Xaver Messerschmidt que j’avais découvert au Belvédère à Vienne.

J’aurais souhaité voir la synagogue de Bratislava, la seule qui reste dans cette ville. C’est un bâtiment cubiste (1923-1926) dessiné par l’architecte juif de Bratislava, Artur Szalatnai-Slatinski. J’avais envoyé un mail à l’adresse indiquée sur le site de la synagogue pour savoir s’il était possible pénétrer dans le bâtiment. J’ai reçu une réponse sèche et inadaptée. Dommage.

Mon café à Bratislava

En une journée, je n’ai pas fait la tournée des cafés et restaurants de Bratislava. Mais attiré par la façade ancienne bien dans l’esprit de Bratislava et ce qu’on pouvait apercevoir de l’extérieur, j’ai jeté un coup d’œil au restaurant SaSaZu.

sasazu bratislava

Façade classique pour le restaurant SaSaZu à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

J’ai été impressionnée par l’ouverture d’esprit du personnel et par le décor à la fois épuré et chaleureux de ce restaurant fusion. A tester la prochaine fois.

lumière diffuse sasazu bratislava

Lumière diffuse des grandes suspensions dans le restaurant SaSaZu à Bratislava.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Aller à Bratislava

Quand on vit à Bordeaux, la solution la plus simple pour se rendre à Bratislava, c’est d’y arriver depuis Vienne puisque la compagnie ASL Airlines relie Bordeaux à Vienne. A partir de Vienne, il est ensuite très pratique de prendre un des catamarans de Twin City Liner qui assure plusieurs rotations quotidiennes entre les deux villes.

A lire pour se mettre dans l’ambiance

A Szcesszio Epiteszete Pozsonyban par Adriana Recka, un article sur l’Art nouveau à Bratislava. Malheureusement, il est en slovaque et je ne comprend absolument pas cette langue.

Une saison à Bratislava par Jo Langer

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s